BFMTV

Nobel de littérature: l'Académie suédoise renonce à contacter Bob Dylan

Un panneau d'affichage "Bob Dylan prix Nobel de littérature" au stade Mayol de Toulon.

Un panneau d'affichage "Bob Dylan prix Nobel de littérature" au stade Mayol de Toulon. - Boris Horvat - AFP

Près d'une semaine après avoir été désigné prix Nobel de littérature, le musicien n'a toujours pas donné signe de vie.

Bob Dylan ne répond plus. L'Académie suédoise a arrêté de chercher à contacter Bob Dylan, lauréat du prix Nobel de littérature, après plusieurs tentatives infructueuses, a indiqué lundi la secrétaire perpétuelle de l'institution, Sara Danius.

"À l'heure actuelle nous ne faisons rien. J'ai appelé et envoyé des courriers électroniques à son collaborateur le plus proche, et obtenu des réponses très aimables. Pour le moment, cela suffit tout à fait", a déclaré Sara Danius à la radio publique SR. L'Académie n'a pour l'instant pas réussi à joindre le chanteur en personne.

Le chanteur américain a accueilli par le silence le prix qui lui a été décerné jeudi. Le soir même, il avait donné un concert à Las Vegas où il avait simplement chanté, sans rien dire à son public.

Choix audacieux et controversé

"Je ne suis pas du tout inquiète, j'ai le sentiment qu'il va se manifester", a poursuivi Sara Danius. Mais le silence de la star pourrait être gênant pour l'Académie qui doit défendre un choix audacieux et controversé.

Les lauréats sont invités chaque année le 10 décembre à Stockholm pour recevoir leur prix des mains du roi de Suède et donner un discours lors d'un banquet. L'Académie suédoise ignore encore si Bob Dylan a l'intention de venir.

"S'il ne veut pas venir, il ne viendra pas"

"S'il ne veut pas venir, il ne viendra pas. Ce sera une grande fête malgré tout et la distinction lui appartient", a expliqué la secrétaire perpétuelle.

De son vrai nom Robert Allen Zimmerman, Bob Dylan est, à 75 ans, l'un des chanteurs-auteurs-compositeurs les plus influents de l'histoire de la musique. Il a été le premier auteur-compositeur à obtenir la prestigieuse récompense, alors que les favoris des milieux littéraires étaient des écrivains comme Salman Rushdie, Adonis ou Ngugi wa Thiong'o.

M. R. avec AFP