BFMTV

Mort du chanteur Moraes Moreira, cofondateur du groupe culte de rock brésilien Novos Baianos

Moraes Moreira, au centre

Moraes Moreira, au centre - Mauro Pimentel - AFP

Le chanteur brésilien est mort à Rio d'un infarctus du myocarde. Il avait 72 ans.

Le chanteur brésilien Moraes Moreira, cofondateur du groupe culte de rock brésilien Novos Baianos, est mort à Rio dans son sommeil d'un infarctus du myocarde, annonce le Jornal de Brasília. Il avait 72 ans. 

À la fois compositeur, chanteur et guitariste, Moraes Moreira est connu des amateurs de musique pour avoir co-fondé dans les années 1960 le groupe culte Novos Baianos, dont il a co-écrit la majorité des textes.

Avec Paulinho Boca de Cantor (voix), Pepeu Gomes (guitare électrique), Baby Consuelo (voix et percussions) et Luiz Galvão (paroles), il a sorti entre 1969 et 1978 huit albums qui ont fait le bonheur de la contre-culture brésilienne et ont bouleversé la musique populaire du pays.

Le deuxième disque de Novos Baianos, Acabou Chorare, sorti en 1972, est considéré comme leur chef d'œuvre. En 2007, il a été sacré meilleur disque brésilien de l'histoire de la musique par la revue spécialisée Rolling Stone

Après la séparation du groupe en 1979, Moraes Moreira a continué sa prolifique carrière, produisant une trentaine de disques. Il a continué d'écrire jusqu'à sa mort.

Quelques jours avant sa disparition, confiné en raison de la pandémie, il avait confié sur son compte Instagram sa "peur du coronavirus", rapporte France Info. Il avait aussi publié un poème où il mettait en cause le gouvernement brésilien.

Jérôme Lachasse