BFMTV

Maroon 5 au Super Bowl: Adam Levine s'exprime pour la première fois sur la polémique

Adam Levine, leader de Maroon 5, en mars 2018

Adam Levine, leader de Maroon 5, en mars 2018 - KEVIN WINTER - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Alors que Maroon 5 est critiqué pour avoir accepté de jouer dimanche prochain lors du concert de la mi-temps du Super Bowl, le leader du groupe est sorti de son silence pour justifier ce choix.

Adam Levine sort (enfin) de son silence. Son groupe Maroon 5 est sous le feu des critiques depuis qu'il a accepté d'assurer, dimanche prochain, le concert de la mi-temps du Super Bowl. Plusieurs célébrités ont décidé de boycotter l'événement, en soutien à Colin Kaepernick, l'ancien quaterback des San Francisco 49ers. Celui-ci s'était agenouillé lors de l'hymne américain en 2016 pour dénoncer les violences policières à l'encontre de la communauté afro-américaine - et n'a pas retrouvé d'équipe depuis la fin de son contrat.

"Je ne suis pas un porte-parole"

Alors que la NFL a annulé la traditionnelle conférence de presse pré-Super Bowl en début de semaine, le leader du groupe a décidé de répondre à la polémique. Dans une interview exclusive accordée à ET Online, Adam Levine a ainsi expliqué que cette décision n'avait absolument pas été prise à la légère.

"Personne n'a réfléchi à tout ça plus que moi. Personne n'y a mis plus d'amour que moi. J'ai parlé à tellement de gens, et surtout, je me suis éloigné du bruit et je me suis écouté moi-même, et ai pris cette décision en fonction de ce que je ressentais", a-t-il expliqué. 

En réponse à celles et ceux qui se plaignent que la voix des minorités ne sera pas entendue, le chanteur a affirmé le contraire.

"Elles le seront. C'est tout ce que je peux dire parce que je ne veux rien spoiler", a-t-il assuré. "Je ne suis pas un bavard. Je ne suis pas un porte-parole. Je parle, mais à travers ma musique. Le travail de ma vie et tout ce que je donne aux gens a toujours été positif et, je l'espère, inspirant. Alors on va continuer à faire ce que l'on fait, sans se politiser, et continuer d'utiliser notre voix à bon escient pour que les gens comprennent qu'on s'occupe d'eux. On s'occupe de vous".

"Je suis plus que fier du spectacle que nous avons préparé"

Adam Levine a précisé avoir pris en compte la controverse qui attendait le groupe avant d'accepter. "Je ne fais pas le bon métier si je ne peux pas encaisser un peu de polémique, quelle qu'elle soit. C'est ce que c'est. On voudrait juste tourner la page et nous exprimer à travers notre musique", a-t-il répété.

"Je suis plus que fier du spectacle que nous avons préparé, et je n'ai littéralement jamais, jamais été de ma vie entière, aussi excité de montrer un projet au public, parce que je crois que c'est un reflet très vrai de qui nous sommes", a-t-il confié.

Des artistes tels que Rihanna, Jay-Z ou Amy Schumer ont appelé en novembre dernier à boycotter le Super Bowl cette année.
Nawal Bonnefoy