BFMTV

Les secrets des Tubes: Zen, de Zazie

Zazie

Zazie - BFMTV

Bella, L'autre Finistère, Au soleil... tout l'été, BFMTV vous raconte l'histoire secrète des grands tubes qui ont rythmé nos vies. Aujourd'hui, découvrez comment est né Zen, de Zazie.

1995. Nous sommes chez Zazie, dans son petit appartement. Elle n'est pas seule: à ses cotés, son camarade Pascal Obispo, prêt à s'amuser avec la guitare qui se trouve non loin de là.

"Là il trouve tout le couplet. Et puis on se dit que c'est pas mal, et je trouve le refrain. Je trouve pas de quoi parler, je fais juste la mélodie", raconte Zazie à BFMTV.

La musique est là. Mais il faut désormais trouver des paroles. Et la thématique un peu flemmarde de cet après-midi va devenir le sujet principal de la chanson.

"C'est une chanson d'après-midi un peu procrastinant, où était en mode flemme, tout en sachant pas si on allait faire un autre titre ou arrêter et reprendre nos vies. D'où l'idée de zen et de cette 'sérénitude' que je n'avais pas du tout à l'époque, mais que je cherchais", ajoute la chanteuse.

Une madeleine de Proust

Zen. Et pourtant ce texte, quand on s’y attarde, est l’occasion de petits coups de griffe. Notamment envers les journalistes et la presse people. "C'était clairement aussi parce que je commençais à comprendre ce qu'il se passait et me dire qu'en fait, tout le monde ne retranscrivait pas exactement ce que je leur disais, donc ça partait de ça. Il y aura toujours des gens pour faire, et des gens pour critiquer."

Près de 25 ans plus tard, Zazie prend toujours du plaisir à interpréter Zen sur scène, cette chanson c'est un peu "une madeleine de Proust" pour les gens, selon l'artiste.

"Je pense que c'est toujours important pour les gens, qu'on puisse se rappeler ensemble à nos souvenirs."

Des souvenirs justement à vivre sur scène, avec Zazie. Tout au long de l’été, et dans une tournée à partir de la rentrée.

Philippe Dufreigne avec N.B.