BFMTV

Les Eagles of Death Metal ne sont plus les bienvenus au Bataclan

Eagles of Death Metal, le 13 novembre au Bataclan, juste avant l'attaque terroriste.

Eagles of Death Metal, le 13 novembre au Bataclan, juste avant l'attaque terroriste. - Marion Ruszniewski - Rock&Folk - AFP

Le groupe qui était présent sur scène lors de l'attentat au Bataclan, n'est pas près de retourner jouer dans la salle de spectacle en raison des déclarations du chanteur.

Les Eagles of Death Metal, présents sur scène lors de l'attentat au Bataclan, ne sont pas près de remonter sur la scène de la salle qui rouvre ce samedi soir.

Dans un entretien accordé à France Info, le co-directeur du Bataclan a confié plus tôt dans la journée qu'il refusait de voir Jesse Hughes et son groupe jouer dans la salle de spectacle. 

"Ils ne passeront pas au Bataclan, c'est mon choix", a-t-il déclaré. En cause, "l'exploitation des suites par le chanteur".

Jesse Hughes avait notamment assuré, peu après l'attentat, que l'assaut avait été fomenté par des employés du Bataclan d'origine arabe. Un des rares rockeurs de droite et soutien du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, le chanteur avait aussi lancé, sans la moindre preuve, que des musulmans célébraient l'attentat à l'extérieur du bâtiment pendant que les jihadistes étaient à l'intérieur. 

Romain Iriarte