BFMTV

Le chanteur nigérian Tekno interrogé après une vidéo avec des danseuses dénudées

Tekno, le 24 juin 2017 à Los Angeles

Tekno, le 24 juin 2017 à Los Angeles - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP

L'artiste a présenté ses excuses, expliquant qu'il tournait un clip. L'enquête se poursuit.

Un musicien pop nigérian, Augustine Kelechi, plus connu sous son nom de scène "Tekno", a été interrogé par la police pour avoir lancé de l'argent à des danseuses légèrement vêtues se trémoussant dans les rues de Lagos, a déclaré mercredi la police.

"Nous avons invité Tekno hier pour l'interroger sur un incident l'impliquant avec des filles à moitié nues qui dansaient dans un camion en marche" dans un quartier de Lagos, a dit le porte-parle de la police de la métropole économique Bala Elkana à l'AFP. "Il a été libéré après l'interrogatoire", a-t-il ajouté.

Pole-dancing dans la rue

Selon le porte-parole, l'enquête se poursuit sur l'incident qui remonte à vendredi soir et on ignore s'il y aura des suites. Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre le chanteur en train de lancer des billets à des filles en sous-vêtements se livrant à un numéro de "pole dance" dans un camion aux flancs largement vitrés au milieu d'un embouteillage.

Le musicien âgé de 26 ans a présenté ses excuses dimanche sur sa page Instagram à "quiconque s'était senti choqué". Il a expliqué qu'il tournait une vidéo musicale et avait manqué de véhicules pendant un transfert d'un endroit à un autre vers minuit.

Il ne s'agissait pas d'une publicité pour un club de strip tease, a-t-il assuré, ni de "danser nu dans les rues pour une raison ou une autre". Aucune explication n'a été donnée sur la distribution d'argent aux danseuses.

Benjamin Pierret avec AFP