BFMTV

La chanteuse Maurane est morte à 57 ans

La chanteuse Maurane avait 57 ans.

La chanteuse Maurane avait 57 ans. - AFP

La chanteuse belge a été trouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles. Elle avait 57 ans.

La chanteuse belge Maurane est morte lundi soir chez elle à Bruxelles. Agée de 57 ans, elle venait d'annoncer son retour sur scène après deux ans d'absence. La cause de sa mort n'est pas encore connue mais "la mort n'est pas considérée comme suspecte", a indiqué le parquet de Bruxelles. Une autopsie va être pratiquée.

Maurane était connue en France depuis les années 1980 et sa participation à la comédie musicale Starmania coproduite par Michel Berger, et plus récemment pour avoir été jurée dans l'émission de télévision La Nouvelle Star.

Maurane préparait une tournée pour 2019

Plusieurs passages sur scène ces derniers jours en Belgique à l'occasion d'hommages à Jacques Brel laissaient augurer une reprise de sa carrière, qu'elle avait mise entre parenthèses, notamment en raison de problèmes aux cordes vocales. Elle avait elle-même annoncé ce retour ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Samedi et dimanche à Bruxelles, elle avait chanté du Brel en duo avec d'autres artistes à l'occasion d'un mini concert puis d'un festival en plein air devant des milliers de personnes.

Maurane préparait une tournée programmée pour le printemps 2019, dans la foulée d'un album consacré à Jacques Brel qui devait sortir à l'automne à l'occasion du quarantième anniversaire de la mort de l'artiste.

Maurane était réputée pour son franc parler et ses coups de colère. Née le 12 novembre 1960 à Ixelles d'une mère pianiste et d'un père directeur d'une académie de musique, Claudine Luypaerts, la future Maurane, avait grandi à Scharbeek, autre commune de Bruxelles. Elle avait participé dès l'adolescence à des concours de chant et tenu en 1979 un rôle dans un spectacle musical déjà en hommage à Jacques Brel. Elle avait enregistré son premier disque J'me roule en boule en 1980.

Lara Fabian pleure "une partie de [sa] vie"

Le monde de la musique pleure mardi matin la disparition de la chanteuse. "Je n’arrive pas à croire que je ne t’entendrai plus rire, et chanter", écrit Lara Fabian sur Facebook, "une partie de ma vie vient de partir avec toi et je ne serai plus jamais la même".

Le chanteur Christophe Willem fait part de sa "tristesse" sur Instagram. "J’arrive souvent à trouver les mots pour exprimer ce que je ressens mais là... ils me manquent tant le choc est brutal, tant j’ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie", écrit-il.

A. K. avec AFP