BFMTV

Jay Z répond en chanson aux critiques sur son passé de dealer

Le rappeur Jay-Z en concert à New York, en octobre 2015

Le rappeur Jay-Z en concert à New York, en octobre 2015 - Theo Wargo - Getty Images North America - AFP

Le rappeur a dévoilé un nouveau titre, dans lequel il revient sur les accusations portées à son encontre, par une animatrice de radio américaine.

Nouveau règlement de compte en musique pour Jay Z. Le rappeur a sorti une deuxième chanson où il cite une animatrice de radio qui avait critiqué son passé de trafiquant de drogue.

"Votre mari a été un trafiquant de drogue pendant 14 ans/ Il a vendu du crack", avait accusé Tomi Lahren après le concert de Beyoncé lors de la finale du Super Bowl. Des propos repris dans la chanson Drug Dealers Anonymous de Jay Z, réalisée avec le rappeur Pusha T et sortie mardi soir.

Le rappeur donne ensuite sa version sur cette période de 14 ans, une allusion à sa vie avant de faire de la musique. "Trafiquant de drogue depuis quatorze ans, et ça continue / Qui mérite la Médaille de la Liberté? Mon comptable", répond notamment l'artiste. 

"Votre mari a été un trafiquant de drogue pendant 14 ans"

Né à Brooklyn sous le nom de Shawn Carter, Jay Z a déjà parlé de son passé de trafiquant de drogue qu'il voit comme une expérience de jeunesse formatrice dans sa biographie intitulée Decoded publiée en 2010. Avec cette chanson, il rentre un peu plus dans les détails évoquant ses débuts dans la drogue en Virginie.

Tomi Lahren a répliqué d'un ton sarcastique sur Twitter: "j'ai toujours voulu être dans une chanson avec deux trafiquants de drogue. Merci".

Jay Z, l'un des rappeurs les plus vendus, à la tête d'un empire dont le service en streaming Tidal, disposerait avec Beyoncé d'une fortune de 1 milliard de dollars.

R.I avec AFP