BFMTV

Ces cinq chansons qui ont fait la légende de Dick Rivers

Dick Rivers

Dick Rivers - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Retour sur les cinq tubes qui ont façonné la légende de l'ex-chanteur des Chats Sauvages.

Le chanteur de rock français Dick Rivers est mort d'un cancer mercredi, le jour de son 74e anniversaire, a annoncé son manager.

Connu notamment pour sa célèbre "banane", Hervé Forneri de son vrai nom, était l'un des plus célèbres ambassadeurs du rock'n'roll à la française au début des années 1960 avec Johnny Hallyday et Eddy Mitchell. Contrairement à ces anciens des yéyés, lui était résolument resté ancré dans cette esthétique sans s'essayer à la musique de variétés, quitte à être bien moins médiatisé. 

Toute sa vie d'artiste, il tentera de marcher dans les pas de ses idoles, qui ont pour nom Elvis Presley, Johnny Cash, Gene Vincent, Jerry Lee Lewis dont les tubes lui ont permis d'apprendre à parler l'anglais et de chanter assez souvent dans leur langue. Retour sur les cinq tubes qui ont façonné la légende de l'ex-chanteur des Chats Sauvages.

Twist à San Tropez (1961)

Dick Rivers est chanteur des Chats Sauvages entre 1961 et 1962. Ensemble, ils signent les tubes Hey Pony !, Est-ce que tu le sais?, C'est pas Sérieux et surtout Twist à Saint-Tropez. Comme souvent avec les morceaux emblématiques, celui-ci naît presque par hasard, lors d'une improvisation. Le groupe cherchait une dixième piste pour terminer son premier album. Lors d'une pause, les musiciens entendent une répétition dans un studio voisin et s'en inspirent pour imaginer leur classique. Le reste appartient à l'histoire.

Maman n'aime pas ma musique (1974)

Disque d'or en 1974, Maman n'aime pas ma musique marque le grand retour de Dick Rivers après la fin du "yéyé". A cette époque, le chanteur collabore avec succès pendant deux ans avec Alain Bashung, qui compose ses albums The Rock machine, Rockin' along... the River's country side et Rock & roll Star.

Nice baie des anges (1984)

Dans les années 80, Dick Rivers est en retrait et ses succès sont plus rares. Nice baie des Anges, un titre nostalgique où le chanteur évoque le Nice des années 1950, est particulièrement remarqué par les fans: "Si t'avais connu, la Miss Baie des Anges à moitié nue, les voitures de sport sur les avenues... Tu regretterais tout ça", chante-t-il dans ce morceau célèbre. A cette époque, le rockeur apparaît cependant comme le parent pauvre des ex-idoles yéyés, là où Johnny, Eddy et Jacques Dutronc remportent toujours autant de succès.

Plein soleil (1995)

En 1995, Dick Rivers surprend ses fans et les critiques avec Plein Soleil, considéré comme un de ses meilleurs disques. Produit par Patrick Coutin, il replace l'artiste sur le devant de la scène. Une belle revanche pour le chanteur souvent singé - gentiment - par Antoine de Caunes dans l'émission Nulle Part Ailleurs de Canal+.

Africa avec Julien Doré (2018)

En 2018, Dick Rivers s'est fait remarquer dans un duo réussi avec Julien Doré pour la reprise du tube de Rose Laurens Africa, dans lequel il rappelait que sa voix grave et profonde avait finalement peu d'équivalent en France: "Cela fait plusieurs années que je connais Julien. Lorsqu’il préparait son passage à l’émission Taratata, il m’a contacté et m’a dit: 'Ça te dirait qu’on reprenne la chanson Africa?' J’ai dit oui. On a ensuite enregistré le titre, et tourné un clip à Pacy-sur-Eure, en Normandie", avait-il raconté aux Dernières Nouvelles d'Alsace.

Bonus - Quand John Lennon et Paul McCartney introduisaient sur scène Dick Rivers (1965)

Jérôme Lachasse avec AFP