BFMTV

Adolphe Sax, inventeur du saxophone, né il y a 201 ans

Adolphe Sax naissait il y a 201 ans

Adolphe Sax naissait il y a 201 ans - Capture Google

Adolphe Sax n'était pas qu'un brillant musicien, c'était aussi un génial inventeur. Sans avoir créé d'œuvres musicales, il laisse à sa mort un héritage d'une rare richesse. Google célèbre aujourd'hui l'anniversaire de sa naissance par un doodle.

Adolphe Sax, ou plutôt Antoine-Joseph Sax de son vrai nom, naît en 1814 en Belgique. Ses deux parents étant eux-mêmes facteurs d'instruments, Adolphe Sax commence à dessiner ses premières flûtes dès son plus jeune âge.

A 15 ans, il participe ainsi à un concours de facture instrumentale où il présente deux flûtes et une clarinette. Il intègre par la suite le Conservatoire royal de Bruxelles pour y étudier ces instruments.

Car Adolphe Sax n’est pas qu’un brillant facteur: c’est aussi un virtuose de la clarinette. Son niveau est tel qu’il est interdit de concours sur le territoire belge, pour laisser une chance aux autres aspirants musiciens.

Adolphe Sax, génial inventeur

A sa sortie de l’école, Adolphe Sax se tourne vers la création de nouveaux instruments. Il dépose ainsi un brevet d’amélioration de la clarinette basse à l’âge de 24 ans. En 1841, Adolphe Sax s’installe à Paris pour y développer une nouvelle famille d’instruments baptisée cors de Sax, ou "saxhorns". De son imagination débordante sortiront également le saxotromba, le saxtuba ou, plus tard, le tuba wagnérien.

Adolphe Sax ouvre une boutique qui deviendra un point de passage obligé pour les grands noms de l’époque. Berlioz, Wagner, Bruckner: tous intégreront les instruments novateurs d’Adolphe Sax à leurs œuvres. En à peine dix ans, les saxhorns sont de toutes les fanfares, de tous les orchestres.

Le saxophone, chef d'œuvre d'Adolphe Sax 

Le 28 juin 1846, Adolphe Sax dépose le brevet de ce qui deviendra son chef d’œuvre: le saxophone. Il y explique qu’il a voulu créer "un instrument qui par le caractère de sa voix pourrait se rapprocher des instruments à cordes mais qui posséderait plus de force et d’intensité que ces derniers."

Admiratif du génie créatif d’Adolphe Sax, Hector Berlioz n’a pas attendu le dépôt du brevet pour intégrer le saxophone à ses compositions. Dès 1842, dans son Chant Sacré pour sextuor à vent, le compositeur donne la part belle à l’instrument d’Adolphe Sax. Ce succès finit de sceller la légitimité du facteur belge. En 1857, Adolphe Sax décroche un poste de professeur au prestigieux Conservatoire de Paris où il crée une classe de saxophone.

Adolphe Sax, génie ou plagiat?

Sa renommée fera beaucoup d’envieux: Adolphe Sax devra faire face à plusieurs procès en légitimité de la part de concurrents l’accusant de plagiat. Ces procès le mèneront deux fois à la banqueroute, en 1856 puis en 1873.

Adolphe Sax meurt en 1894 à Paris et est enterré au cimetière de Montmartre. L’immense succès du saxophone ancrera le nom d’Adolphe Sax dans l’histoire musicale. A l’occasion des 201 ans de sa naissance, Google lui rend hommage avec un doodle.

François de La Taille