BFMTV

Miss Sri Lanka, blessée après que sa couronne lui a été arrachée en pleine cérémonie

Pushpika De Silva, qui a décroché le titre, a vite déchanté: elle s'est fait arracher la couronne de la tête peu après sa victoire.

L'élection de Miss Sri Lanka s'est très mal terminée pour sa gagnante. Dimanche soir, le Sri Lanka élisait sa nouvelle reine de beauté lors d'une émission retransmise en direct à la télévision. Mais Pushpika De Silva, qui a décroché le titre, a vite déchanté, se faisant arracher la couronne de la tête peu après sa victoire.

"Il y a un règlement, vous devez être mariée, et pas divorcée", a soudain lancé au public Caroline Jurie, gagnante de l'édition précédente, et également Miss Monde. "J'en profite donc pour dire que la couronne va finalement à la première dauphine", a-t-elle ajouté, avant d'aller récupérer la couronne. Une couronne si bien accrochée aux cheveux de Pushpika De Silva, que Caroline Jurie s'est agacée et a tiré dessus avec peu de délicatesse.

En soutien aux mères célibataires

Pushpika De Silva a finalement récupéré sa couronne, et obtenu des excuses de la part de l'organisation Miss Sri Lanka. Pas pour l'humiliation subie sur le plateau, mais en raison d'une erreur: la jeune femme n'est pas divorcée, mais séparée.

La nouvelle Miss a profité d'une conférence de presse, mardi, pour rendre hommage aux fans dans la même situation qu'elle. "Les mères célibataires comme moi, qui se retrouvent seules avec leurs enfants, souffrent énormément au Sri Lanka. Cette couronne n'est pas la mienne: c'est la leur. Si je peux donner un coup de projecteur sur leur destin grâce à cette couronne et ce rôle, alors ce sera mon bonheur".

Comme le rapporte le DailyMail, la jeune femme a souffert de blessures au crâne et a dû être soignée à l'hôpital. Elle a indiqué qu'elle souhaitait déposer plainte. "Une vraie reine n’est pas une femme qui arrache la couronne d’une autre femme, mais une femme qui place une couronne sur la tête d'une autre femme!", a assuré Pushpika De Silva.

En France aussi, le règlement de Miss France est très strict et stipule qu'une candidate ne peut pas être divorcée, ni même mariée, et ne doit pas avoir d'enfant.

Nawal Bonnefoy avec Ashley Chevalier