BFMTV

Michel Polnareff: nouvelle polémique autour de son état de santé

Michel Polnareff sur scène à Cognac pendant sa tournée en 2016

Michel Polnareff sur scène à Cognac pendant sa tournée en 2016 - Guillaume Souvant - AFP

Le dossier médical "incomplet" du chanteur vient notamment alimenter les soupçons de mensonges autour de son état de santé, après les deux concerts annulés.

Nouvelles révélations autour de la maladie de Michel Polnareff. Une semaine après avoir annoncé que l'état de santé du chanteur pourrait avoir "servi à légitimer l'annulation de deux concerts", le JDD l'a retrouvé après sa sortie d'hôpital, annoncée par BFMTV.

L'artiste de 72 ans a trouvé refuge dans un palace de la région parisienne. Selon nos confrères, Michel Polnareff se serait rendu plusieurs fois seul au bar de l'hôtel et aurait été vu buvant du champagne. Le tout "dans une attitude peu conforme à la description inquiétante livrée par son entourage", est-il précisé.

Un dossier médical "incomplet"

Autre élément troublant: le GPS de la voiture utilisée par le chanteur le 3 décembre dernier, lors de son hospitalisation, indique que ce dernier aurait quitté l'hôtel Penisula à 14h52, pour arriver à l'Hôpital américain de Neuilly à 15h05. Or plusieurs sites annonçaient le diagnostic rendu par son médecin dès 14h55.

Enfin, toujours selon le JDD, le dossier médical du chanteur, réclamé par son producteur pour pouvoir confirmer sa maladie, est "incomplet". Aucune IRM, angiographie, scanner ou radio thoracique, en mesure d'attester d'une embolie pulmonaire, n'y figure. Des faits qui pourraient amener le Conseil de l'ordre des médecins à être saisi "dans les jours à venir".

Michel Polnareff a enchaîné près de 70 concerts depuis le printemps. Sous antibiotiques, il avait toutefois pu assurer trois dates consécutives, mais avait renoncé à la salle Pleyel à Paris, vendredi 2 décembre, puis au Zénith de Nantes, samedi 3 décembre. Ces deux derniers concerts devaient mettre fin à une tournée de sept mois dans toute la France. 

"Je suis dans un état d'épuisement total", avait déclaré l'auteur de Goodbye Marylou, dans une vidéo postée sur Facebook.

Romain Iriarte