BFMTV

Marion Cotillard participe à une mission de Greenpeace en Antarctique

Marion Cotillard en Antarctique

Marion Cotillard en Antarctique - Abbie Trayler-Smith - Greenpeace

L'actrice participe à une mission de l'ONG Greenpeace afin d'alerter sur la nécessité de préserver les océans.

Marion Cotillard, très engagée pour l'environnement, participe à une expédition menée par Greenpeace en Antarctique. L'actrice de La Môme est à bord de l'Arctic Sunrise, un bateau affrété par l'ONG, dans le cadre d'une mission "pour témoigner de la richesse des océans mais aussi des menaces qui pèsent sur eux", comme elle le raconte au Parisien ce mercredi.

"Cette mission a pour but d'éveiller les consciences, pour que les gens réalisent à quel point il est important de protéger (les océans)", explique-t-elle.

"Un travail crucial"

Cette expédition de deux bateaux, qui ont parcouru le globe du Pôle Nord au Pôle Sud, a été lancée l'année dernière. Marion Cotillard les a rejoints pour la dernière étape: "Ici, ils étudient notamment l'impact du changement climatique sur les manchots, mais aussi sur cet environnement unique et majestueux."

"C'est la première fois que je vis sur un navire, c'est très enrichissant de passer du temps avec l'équipage de Greenpeace et les scientifiques qui font un travail crucial pour comprendre les menaces qui pèsent sur les océans, comme le changement climatique, la pêche industrielle et la pollution plastique" déclare-t-elle dans un communiqué. "Notre planète est une planète bleue: l'océan couvre plus de surface que tous les continents réunis, et nous avons tous la responsabilité de la protéger."

Un engagement de 20 ans

Martion Cotillard s'est engagée auprès de Greenpeace il y a 20 ans, et a déjà participé à une mission au Congo en 2010. "La surconsommation, le gâchis, la destruction aveugle de notre habitat, les inégalités des pays dit riches et ceux dit pauvres, la suprématie de l'être humain sur le vivant m'ont questionnée puis alarmée", confie-t-elle au Parisien. Mais elle partage un constat optimiste: "La nouvelle génération est bien plus consciente des problématiques liées à notre environnement. Elle sait que c'est plus un problème humain qu'environnemental."

Marion Cotillard a déjà utilisé sa notoriété pour d'éveiller les consciences sur l'urgence environnementale. En 2018, elle était l'une des 200 personnalités signataires d'une tribune publiée par Le Monde pour appeler à sauver la planète. En 2013, elle avait participé à une opération-choc de Greenpeace pour réclamer la libérations de militants incarcérés en Russie.

Benjamin Pierret