BFMTV

Maître Gims: ses fans se plaignent après un concert "désastreux"

Maitre Gims sur scène au Stade de France en septembre 2013.

Maitre Gims sur scène au Stade de France en septembre 2013. - AFP

En concert à Ille-Sur-Têt, le chanteur Maître Gims a déçu ses fans en chantant en play-back et en se montrant peu disponible. Sur les réseaux sociaux, l’artiste en prend pour son grade.

Les fans de Maître Gims se souviendront longtemps de sa prestation au Fest'Ille d’Ille-sur-Têt, mais "pas du bon côté", comme l’a souligné Diane dans un commentaire sur Facebook. Cette jeune femme avait pourtant déboursé 70 euros afin d’être placée dans le coin VIP. Sauf qu’au lieu d’être privilégiée, elle s’est retrouvée "sur le côté de la scène, comme du vulgaire bétail, pour voir les artistes de profil et même de dos".

Une déception à laquelle s'ajoute l'attitude décevante du chanteur. Maître Gims aurait chanté en play-back et n’aurait même pas pris la peine de saluer son public. Sur les réseaux sociaux, au lendemain du concert, les spectateurs n’ont pas manqué de faire part de leur mécontentement. "Commencer plus tard que prévu, finir avant l'heure, s'échapper vite après pour éviter des selfies (avec des gosses, et oui, ils ont payé, désolé que ce n'était pas 200 blondes), franchement vous m'avez déçu hier soir", déplore Claudia. Du "foutage de gueule" selon Mika, "désastreux" d'après Aurélie.

Maître Gims "n’a pas joué le jeu"

Interrogé par L’Indépendant, le président du festival de musique Frédéric Aymerich explique que "les conditions météorologiques ne nous ont pas permis d'assurer" du côté du coin VIP, où une rencontre avec l’artiste avait pourtant été promise aux fans. En ce qui concerne le rappeur, Frédéric Aymerich dénonce un "hold-up sans cagoule". "Il a fait du semi play-back. Il n'a pas joué le jeu. (…). Il y a eu un manque total de respect envers le public et les organisateurs bénévoles, qui travaillent depuis 300 jours sur cette soirée. Il a été inaccessible au niveau du public."

De son côté, Maître Gims semble avoir passé une bonne soirée, puisqu’il remercie sur sa page Perpignan, car "c’était le fire". Dommage que son concert se soit déroulé à Ille-Sur-Têt, à quelques 26 kilomètres de là.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV