BFMTV

Luchini et Balasko embellissent nos confinements avec des fables et des contes

Josiane Balasko et Fabrice Luchini: l'une lit des contes, l'autre récite des Fables pour adoucir le confinement.

Josiane Balasko et Fabrice Luchini: l'une lit des contes, l'autre récite des Fables pour adoucir le confinement. - Instagram Josiane Balasko - Twitter Fabrice Luchini

Fabrice Luchini récite sur Twitter des fables de La Fontaine et Josiane Balasko lit des contes sur Instagram.

Vous n'avez pas le temps de lire des histoires à vos enfants? Josiane Balasko s'en charge. Tous les soirs à 17h30, la comédienne lit des histoires sur Instagram. Elle a attaqué avec Les Contes de Sibérie, puis lu Les Contes d'Afrique et Les Contes Tziganes.

"Aujourd'hui, j'ai trouvé dans ma bibliothèque, encore des trésors, raconte Josiane Balasko dans son live. J'ai trouvé un livre qui s'appelle Le Cabinet des fées. Ce sont des contes qui ont tous été écrits entre le 17e et le 18e siècle. Des contes de fées écrits à cette période-là, créés et non pas de la tradition, il y a le Petit Poucet de Charles Perrault, il y a L'Oiseau bleu. Là je vais vous lire un conte écrit dans une manière un peu précieuse, et c'est ça qui en fait la saveur, je vais vous lire un conte qui s'appelle Persinette."

Fabrice Luchini, dont le spectacle Des écrivains parlent d'argent est interrompus, a annoncé dimanche qu'il allait dire des fables de La Fontaine et publier les vidéos sur Twitter. Il a commencé mercredi avec La mouche du coche.

"Alors maintenant, on nous annoncé 15 jours supplémentaires renouvelables, avait-il déclaré dimanche, dans une vidéo publiée sur Twitter. Coup de bambou, c'est clair. Pensée pour tous les gens qui traversent la souffrance d'avoir des proches à l'hôpital. C'est une réalité. Moi je continue mes fables, modestement. Je lisais dans le Journal de Cioran, le grand Roumain moraliste désespéré, on lui demandé 'Quelle est votre activité principale?', il a dit 'Je déplore'. Alors je me suis dit, c'est pas le moment de trop déplorer. Je ne vais pas non plus lire Proust, parce que je l'adore, c'est un génie, mais y a des moments où il faut être en forme quoi. Et donc je vais continuer mes fables. Tous les trois jours, parce qu'il faut que je les apprenne."
Magali Rangin