BFMTV

Lou Doillon trace sa voie avec un second album: portrait au scanner

Lou Doillon, en août 2013, à Deauville.

Lou Doillon, en août 2013, à Deauville. - Charly Triballeau - AFP ; montage BFMTV

Enfant douée d'une famille de stars, Lou Doillon s'affranchit de son lourd héritage en sortant un deuxième album. Portrait-scanner d'une chanteuse sur la bonne voie.

Encombrée par sa talentueuse famille, la jeune Lou Doillon est enfin parvenue à tracer sa propre voie. Pas facile de s'imposer artistiquement dans un famille qui comprend Serge Gainsbourg, Charlotte Gainsbourg, John Barry... entre autres immenses talents. Actrice dès l'âge de 5 ans sous la direction d'Agnès Varda, la fille de Jane Birkin et de Jacques Doillon a embrassé trois carrières différentes et se plonge maintenant à corps perdu dans la musique.

Ses premiers véritables rôles l'ont menée devant la caméra de son père, en 1998, dans Trop (peu) d'amour. En 2007, elle s'essaie au théâtre et parallèlement, poursuit une carrière de mannequin qui m'amènera à travailler, notamment, pour Karl Lagerfeld.

Son premier album, très prometteur, a été salué tant par la critique que par le public. C'est Etienne Daho, ami de la famille, qui en avait pris la direction. Le monde a découvert sa voix un peu rauque, blessée, ses paroles écrites en anglais servie sur un accompagnement aux accents folk.

Trouver sa voie

Elle livre donc ce jeudi Lay Low, son second opus. Cette fois, la chanteuse-actrice-mannequin a traversé l'Atlantique pour se frotter aux exigences de Taylor Kirk, le chanteur du groupe canadien Timber Timbre, cette fois-ci aux manettes. Elle le confie aux Inrocks, elle travaille là sans filet: "C’est la première fois que je suis quasi responsable de tout. Je ne peux plus me cacher derrière Etienne Daho et dire: Oui, mais c’était son idée." A-t-elle définitivement trouvé sa voie dans la chanson? C'est en tout cas l'occasion de revenir sur la (riche) carrière d'une jeune femme éclectique et douée. 

Que va-t-elle révéler au scanner?

Magali Rangin avec Olivier Laffargue