BFMTV

Les membres du groupe de métal polonais Decapitated accusés de viol en réunion

-

- - Les membres du groupe Decapitated - Image issue de Facebook

Les membres d'un groupe de métal polonais ont été accusés de viol en réunion durant leur tournée aux États-Unis.

Les quatre membres du groupe de métal polonais Decapitated, actuellement en tournée aux États-Unis, ont été arrêté à Los Angeles, accusés de viol en réunion le 31 août, après la plainte d'une femme, comme le révèlent plusieurs médias anglo-saxons.

Selon les premiers éléments, la victime présumée a affirmé avoir été invitée en compagnie d'une amie dans le bus du groupe, utilisé pour leur tournée. Là, au moins deux membres du groupe, Michael Lysejko et Rafal Piotrowski, l'auraient violé dans la salle de bains du bus, tandis que la seconde femme aurait été jetée du véhicule.

Restée dans le bus durant une durée inconnue, la victime a été relâchée après que l'un des membres du groupe l'ait aidé à se rhabiller et l'ait raccompagnée à la sortie du véhicule.

Refus de parler sans traducteur

Arrêtés, trois des membres de Decapitated ont refusé de parler sans l'assistance d'un traducteur. Un seul d'entre eux a accepté de donner son ADN. Leurs versions de la nuit du 31 août divergent. Si deux des membres affirment que la victime était bien dans le bus, un autre assure ne pas la connaître.

"Decapitated souhaite combattre les accusations qui pèsent contre eux. Nous sommes pleinement confiants dans le fait que l'autre version de l'histoire soit entendue", a assuré Steve Graham, l'avocat du groupe

La page Facebook du groupe a été temporairement désactivée.

G.D.