BFMTV

Les Enfoirés: Jean-Jacques Goldman étrille Jacques Attali

Jean-Jacques Goldman, lors d'une apparition rarissime à la télévision ce mercredi soir, a réglé ses comptes avec Jacques Attali.

Jean-Jacques Goldman, lors d'une apparition rarissime à la télévision ce mercredi soir, a réglé ses comptes avec Jacques Attali. - Patrick Hertzog - AFP

Au cours d'un  sketch d'environ 5 minutes basé sur l'autodérision, le chanteur Jean-Jacques Goldman est revenu sur la polémique causée par la chanson "Toute la vie" des Enfoirés, sont il est l'auteur. L'occasion, aussi, de répliquer à Jacques Attali, très critique depuis une semaine.

Dégonfler la polémique par un grand moment d'autodérision. Tel est l'exercice auquel s'est prêté Jean-Jacques Goldman avec les équipes du Petit journal de Canal +, au cours de l'émission diffusée ce mercredi soir.

Dans un sketch d'environ cinq minutes, le chanteur est revenu sur la polémique qui n'a eu de cesse d'enfler au sujet de la chanson Toute la vie des Enfoirés. Un single dont il est l'auteur. Un véritable tour de force pour Yann Barthès et la chaîne cryptée, qui ont réussi l'exploit de faire parler celui qui n'avait plus accordé une seule interview à la télévision depuis plus de 10 ans.

Règlement de comptes

Si l'intégralité de la séquence se déroule dans une ambiance véritablement bon enfant, elle permet aussi à celui qui fut souvent nommé "personnalité préférée des Français" de régler ses comptes avec un certain Jacques Attali. 

Il faut dire que depuis le début de la polémique, l'économiste n'a pas été tendre avec les Enfoirés, en les critiquant violemment. "J'ai toujours détesté les Enfoirés. Leur dernier clip est un monument de vulgarité et de haine des jeunes", avait-il notamment tweeté, avant de poursuivre ses déclarations assassines chez différents médias, comme Europe1., où il a encore affirmé que le single Toute la vie était "d'un mauvais goût incroyable". En ajoutant tout de même qu'il a "beaucoup d'admiration pour Jean-Jacques Goldman".

La vulgarité? "Plagier un livre"

Une admiration qui ne semble pas réciproque, à en croire le sketch diffusé ce mercredi soir dans le Petit journal. Aux questions: "Ca vous touche de savoir que Jacques Attali pense que les Enfoirés sont un monument de vulgarité? Vous savez ce que c'est que la vulgarité?", l'interprète d'Envole-Moi a rétorqué, faussement hébété, "ben je ne sais pas, plagier un livre...?". 

Une petite pique lancée en direction de Jacques Attali, souvent accusé d'avoir plagié plusieurs auteurs pour son L'Histoire du temps, publié en 1982 chez les éditions Fayard. Une affaire qui, si elle n'a jamais été portée devant la justice, avait occasionné des excuses de la part des éditeurs de l'économiste, rappelait Le Monde en 2011, en plaidant non sans humour que leur auteur "certes génial mais un peu hâtif" était "brouillé" avec les guillemets.

Jé. M.