BFMTV

Les Brangelina trouvent une entente provisoire sur la garde des enfants

Brad Pitt et Angelina Jolie le 5 novembre 2011

Brad Pitt et Angelina Jolie le 5 novembre 2011 - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

Brad Pitt et Angelina Jolie, dont le divorce a été annoncé il y a une dizaine de jours, sont parvenus à un accord temporaire concernant la garde de leurs six enfants.

Le calme après la tempête (médiatique)? Les services de protection de l'enfance du comté de Los Angeles ont poussé les Brangelina, en instance de divorce, à trouver un terrain d'entente au sujet de la garde de leurs six enfants, rapportent plusieurs médias spécialisés dans la vie des célébrités.

L'accord prévoit que chacun des acteurs reçoive un suivi individualisé et que Brad Pitt passe des tests de dépistage de drogues et d'alcool, bien qu'il ait déjà passé volontairement un de ces tests dont les résultats se sont révélés négatifs, a rapporté le site internet TMZ.

Des visites supervisées pour Brad Pitt

Angelina Jolie aura la garde physique des six enfants, dans une maison en location à Los Angeles, et la star de Fight Club aura droit à une première visite sous la supervision d'un thérapeute, qui sera chargé ensuite de décider comment procéder pour les semaines à venir, selon les termes de l'accord valable jusqu'au 20 octobre.

"C'est un accord complètement volontaire, il ne s'agit pas d'un mandat d'aucune sorte, et cela ne détermine pas les modalités de garde de façon définitive", a déclaré une source anonyme au site People.

Epaulés par des experts en gestion de crise

Angelina Jolie, 41 ans, avait créé la surprise il y a dix jours en annonçant qu'elle demandait le divorce de Brad Pitt après deux ans de mariage et douze ans passées ensemble.

La police fédérale américaine (FBI) avait par la suite expliqué étudier la possibilité d'ouvrir une enquête sur Brad Pitt, accusé par sa future ex-femme de comportement agressif envers leurs enfants.

Selon le média Entertainment Tonight (ET) jeudi, l'actrice a fait appel à l'experte en gestion de crise, Judy Smith, qui a inspiré le personnage de Kerry Washington dans la série Scandal. Brad Pitt s'est quant à lui offert les services d'une entreprise de communication basée à New York et d'un avocat de Beverly Hills, Lance Spiegel.

Nawal Bonnefoy avec AFP