BFMTV

Légende de la photo de guerre et ami de Picasso, David Douglas Duncan est mort

David Douglas Duncan

David Douglas Duncan - Capture d'écran YouTube / Franck Leclerc

Le photographe américain, qui vivait sur la Côte d'Azur depuis les années 1960, "est mort des suites d'une pneumopathie entouré de ses proches".

Il a photographié la guerre en Corée et Vietnam avant de capturer sous tous les angles son grand ami, Pablo Picasso: à 102 ans, David Douglas Duncan s'est éteint dans le sud de la France, après avoir traversé le siècle et contribué à la légende du magazine Life.

Le photographe américain, qui vivait sur la Côte d'Azur depuis les années 1960, "est mort des suites d'une pneumopathie entouré de ses proches", a indiqué vendredi le directeur du musée d'Antibes Jean-Louis Andral, confirmant une information de Nice-Matin. Il est décédé jeudi soir. 

"Il se souvenait des prénoms de tous les soldats qu'il avait photographiés"

La photo de Picasso, hilare, dans son bain, c'est lui. Tout comme celle d'un marine, le visage abîmé et le regard dans le vide, devant une boîte de conserve. Un cliché pris le 9 décembre 1950, en pleine guerre de Corée qui a bâti la réputation du photographe de guerre qu'on surnommait "DDD". 

"J'ai un souvenir très vif" des circonstances dans lesquelles ont été prises ces photos, racontait-il en 2008 dans le cadre du festival Visa pour l'image à Perpignan. "C'était au lever du soleil. Il faisait très froid, dans les moins 30 degrés, nous avions faim, nous n'arrivions plus à parler", décrivait-il, rage intacte malgré les années.

Jusqu'à la fin, "il se souvenait des prénoms, noms et grades de tous les soldats qu'il avait photographiés en Corée ou au Vietnam", décrit Jean-François Leroy, à la tête de Visa pour l'image. Il lui a rendu un vibrant hommage vendredi sur Facebook en décrivant, non sans humour, "un seigneur" qui "détestait la mode des mal-rasés et ne manquait pas" de le rappeler. 

J.L. avec AFP