BFMTV

Le jour où Donald Trump a viré les One Direction de son hôtel

Le groupe One Direction en septembre 2014

Le groupe One Direction en septembre 2014 - Bryan Steffy - Getty Images North America - AFP

Liam Payne a raconté comment lui et ses anciens acolytes ont été priés de quitter un hôtel appartenant au businessman.

Si jamais vous vous posiez la question, non, Donald Trump n'est pas un "directioner". Dans une interview au magazine Rollacoaster, Liam Payne a raconté comment le président des Etats-Unis les avait expulsé, lui et les autres membres des One Direction, de l'un de ses hôtels à New York. 

"Trump nous a virés de son hôtel une fois", a raconté le chanteur. "Vous n'allez pas le croire. Il voulait qu'on rencontre sa fille. Il a téléphoné à notre manager pendant qu'on dormait. Il a dit 'Ben réveillez-les', et j'étais là, 'non"". 

"Je ne vous veux pas dans mon hôtel"

Liam Payne n'a pas précisé si il s'agissait de Tiffany ou d'Ivanka. Une chose est sûre: que le groupe refuse de céder à ce caprice a immédiatement vexé le businessman, et ce dernier a alors tout mis en oeuvre pour se débarrasser des stars britanniques. "Il ne voulait pas nous laisser utiliser le parking sous-terrain", a poursuivi le jeune homme de 23 ans, expliquant que c'était pourtant le seul moyen de ne pas être poursuivis par des fans en délire.

"Evidemment, à New York, on ne peut pas vraiment sortir. New York c'est sans pitié pour nous. Alors il nous a dit 'Ok, alors je ne vous veux plus dans mon hôtel'. Et donc, on a été obligés de partir".

Nawal Bonnefoy