BFMTV

Le chanteur Gims fait son mea culpa et demandera à nouveau la nationalité française

Début janvier, Gims avait fait polémique en postant une vidéo sur le réseau social Snapchat demandant aux gens d'arrêter de lui souhaiter la "bonne année". Étant converti à l'islam, le chanteur considérait que cela ne correspondait pas ç ses valeurs. Dans une interview donnée au JDD, il dément certaines rumeurs colportées notamment dans une enquête du Parisien publiée le même jour.