BFMTV

La remise de diplômes virtuelle organisée par Youtube avec des célébrités bat des records de vues

Les stars qui ont participé à l'événement virtuel " Dear Class Of 2020"

Les stars qui ont participé à l'événement virtuel " Dear Class Of 2020" - Youtube

Plus de 665.000 téléspectateurs ont suivi en direct cet événement, auquel ont participé plus de 70 célébrités.

"Dear Class of 2020", une remise de diplômes virtuelle organisée par Youtube, a permis à la plateforme de battre un nouveau record. Diffusée en streaming le dimanche 7 juin dernier, cet événement à suivre en direct avait duré un peu plus de quatre heures, avec la participation de nombreuses célébrités parmi lesquelles les Obama, le groupe de k-pop BTS, Beyoncé, Lizzo, Lady Gaga, Taylor Swift ou encore Katy Perry, pour ne citer que celles-ci.

Selon un communiqué de Youtube relayé par le site Deadline, "Dear Class of 2020" a été l’événement en direct le plus visionné à ce jour, attirant plus de 665.000 téléspectateurs en simultané. Les différents replays ont enregistré plus de 17 millions de vues un jour après leur mise en ligne, et pas moins de 34 millions de vues au total au bout de trois jours.

Plus de 70 célébrités au rendez-vous

La vidéo principale "Dear Class of 2020" a également atteint la première place de la page "Tendances" de Youtube (basée sur un algorithme qui étudie les vidéos les plus populaires) durant sa diffusion, et ce dans 15 pays. En parallèle, "Dear Class Of 2020" a été le sujet le plus discuté sur Twitter durant toute la durée de l'événement. Il s'agit à ce jour de la création Youtube Originals la plus évoquée sur le réseau social.

"Dear Class of 2020" avait pu compter sur le soutien de plus de 70 célébrités. Les intervenants ont livré des messages engagés et encourageants à la nouvelle génération, et parfois même chanté, comme ça a été le cas pour Alicia Keys et Christ Martin du groupe Coldplay.

L’événement a permis de récolter près de 2 millions de dollars, en partenariat avec "Reach Higher", l'association de de Michelle Obama. 

Nawal Bonnefoy