BFMTV

La famille de Tom Petty dénonce l'utilisation par Donald Trump d'un des morceaux du chanteur

Tom Petty à Los Angeles en janvier 2016

Tom Petty à Los Angeles en janvier 2016 - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP

Donald Trump a utilisé la chanson I Won’t Back Down lors de son meeting à Tulsa samedi soir. La famille de Tom Petty a aussitôt dénoncé l'utilisation politique du morceau.

L'utilisation de la chanson I Won’t Back Down ("Je ne cèderai pas") de Tom Petty lors du premier meeting de la campagne de réélection de Donald Trump à Tulsa samedi soir a été dénoncée par la famille du chanteur mort en 2017.

Un communiqué de la famille affirme que Tom Petty "n'aurait jamais voulu qu'une de ses chansons soit utilisée dans une campagne haineuse. Il aimait réunir les gens."

Le communiqué, disponible sur le compte Twitter de Tom Petty, précise que Donald Trump n'a pas été autorisé à utiliser cette chanson "dans une campagne qui laisse beaucoup d'Américains et le bon sens de côté. Feu Tom Petty et sa famille condamnent fermement toute forme de racisme et de discrimination."

"Tom a écrit cette chanson pour l'outsider, l'homme du peuple", ajoute la famille du chanteur. Le texte, qui se conclut avec une mise en demeure de la campagne de Trump, est signé par ses filles Adria et Annakim Petty, ainsi que par sa veuve Dana Petty et sa première femme Jane Petty.

Le célèbre groupe disco Village People a lui aussi fait savoir récemment qu'il ne tolérait plus l'utilisation de sa musique par le président américain. RihannaAerosmith ou encore R.E.M. ont également dénoncé l'utilisation de leurs tubes par Donald Trump.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV