BFMTV

L'ex-magnat du rap "Suge" Knight poursuit Chris Brown après une fusillade

Marion "Suge" Knight et son avocat lors d'une audition en février 2016.

Marion "Suge" Knight et son avocat lors d'une audition en février 2016. - Frederick M. Brown - Getty Images North America - AFP

L'ancien producteur de rap, blessé lors d'une soirée organisée par le chanteur Chris Brown, poursuit ce dernier en justice.

L'ex-magnat du rap Marion "Suge" Knight, blessé par balles lors d'une soirée organisée par Chris Brown en 2014, a lancé des poursuites contre le jeune rappeur américain arguant que les services de sécurité étaient insuffisants.

D'après plusieurs médias américains, les documents judiciaires déposés lundi devant un tribunal de Los Angeles visent également les propriétaires de la boîte de nuit, accusés aussi de n'avoir pas mis en place une sécurité adéquate et d'avoir laissé au moins une personne armée pénétrer dans les lieux.

Selon l'ancien producteur, le club 1 Oak aurait dû prendre des mesures spéciales en termes de sécurité étant donné que d'autres événements organisés par Chris Brown avaient été entachés de violences.

Blessé à l'abdomen, au torse et au bras

C'est fin août 2014 que "Suge" Knight a reçu six balles lors d'une soirée organisée par l'interprète de Look at me nowen amont de la cérémonie des MTV Video Music Awards.

Il a affirmé souffrir de complications dues à ces blessures subies à l'abdomen, au torse et à l'avant-bras gauche. Ces déclarations ont été faites lors d'audiences liées à des poursuites contre lui actuellement en cours.

"Suge" Knight est en effet poursuivi pour meurtre, tentative de meurtre et délit de fuite. Terry Carter, 55 ans, est mort et Cle "Bone" Sloan, 51 ans, a été blessé lors d'un accrochage survenu en janvier 2015 sur un parking de Compton, dans la banlieue de Los Angeles.

Des événements liés selon ses avocats

Il est accusé d'avoir renversé les deux hommes au volant de son pick-up, et d'avoir pris la fuite. Il a plaidé non coupable. Dans les documents déposés lundi à Los Angeles, ses avocats affirment que les deux événements (survenus à cinq mois d'écart) sont liés.

"Suge" Knight a co-fondé avec Dr. Dre le label Death Row Records (qui a lancé notamment Snoop Dogg et Tupac Shakur) mais il a fait faillite en 1996 lorsque Knight a été emprisonné pour ne pas avoir respecté les conditions d'une remise en liberté anticipée. Il a ensuite eu de constants démêlés avec la justice, dont une incarcération de 10 mois en 2003. Il a survécu à plusieurs fusillades, notamment en 2005. 

N.B. avec AFP