BFMTV

L'ex-community manager de Sophie Marceau et JoeyStarr, comparait pour corruption de mineurs

Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire - Twitter - @benjaminlemaire

Le jeune homme de 33 ans, visé par des accusations de corruption de mineur, est jugé ce lundi à Paris.

Benjamin Lemaire comparaît ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Le jeune homme de 33 ans, qui gérait les réseaux sociaux de Sophie Marceau et JoeyStarr et avait ouvert une agence de gestion de carrière de youtubeurs, doit répondre d'accusations de corruption de mineurs, d'atteinte sexuelle sur mineurs et de détention et diffusion d'images pédopornographiques, comme le rapporte Le Parisien

La comparution du jeune homme conclut quatre ans d'enquête. En décembre 2013, un père de famille porte plainte après avoir retrouvé des messages à caractère sexuel sur l'iPod de son fils de 13 ans, comme le rapporte le quotidien. L'adolescent raconte avoir eu des rapports sexuels avec le community manager. Benjamin Lemaire est placé en garde à vue en juillet 2014, et des dizaines de milliers de fichiers pédopornographiques sont retrouvés en sa possession.

Il reconnaît les faits

Une enquête préliminaire est ouverte, et il est interpellé à Biarritz en octobre suivant. Après six mois en détention provisoire, il est libéré puis de nouveau placé en prison pour six mois supplémentaires. 

En 2016, une enquête de Buzzfeed France met au jour la manière dont le jeune homme abordait des adolescents sur les réseaux sociaux. Comme le rappelle Le Parisien, il avait déjà écopé de 10 mois de prison avec sursis en 2011 pour détention d'images pédopornographiques. Le quotidien rapporte que les poursuites pour corruption de mineurs portent sur sept victimes. Aucune d'entre elles ne parle de relations contraintes. L'accusé, qui reconnaît les faits, nie avoir utilisé son statut de célébrité du Web pour convaincre les adolescents d'avoir des relations sexuelles avec lui. 

B.P.