BFMTV

L'acteur Benoît Magimel condamné à trois mois de prison avec sursis

Benoît Magimel, le 17 mai 2015

Benoît Magimel, le 17 mai 2015 - Bertrand Langlois - AFP

Le comédien de 43 ans a été condamné ce mardi à trois mois de prison avec sursis, après avoir été interpellé dans la nuit à Paris.

Le comédien Benoît Magimel a été condamné ce mardi à trois mois d'emprisonnement avec sursis pour "tentative d'acquisition" de stupéfiants et consommation d'héroïne et de cocaïne. 

Cette sanction fait suite à l'interpellation de l'acteur de 43 ans dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'il roulait à contre-sens dans une rue parisienne à sens unique. Il avait été placé en garde à vue pour "transport de stupéfiants"

Mise à l'épreuve de 18 mois

Le comédien de 43 ans avait été présenté dans la matinée à un magistrat du parquet qui a proposé cette peine, ensuite homologuée mardi après-midi par le tribunal lors d'une audience publique. Ces trois mois d'emprisonnement avec sursis sont assortis d'une mise à l'épreuve de 18 mois avec obligation de soins.

La peine a été prononcée par le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC); une procédure simplifiée, dite de "plaider coupable".

De nombreux soucis judiciaires

Visiblement épuisé, l'acteur, mèches blondes et combinaison de jogging à capuche, a reconnu consommer de la cocaïne et de l'héroïne depuis avril 2016, mais pour la dernière fois "il y a un mois". Il a reconnu avoir voulu acheter quelques grammes de cocaïne à un dealeur, contre 200 euros, dans la nuit de dimanche à lundi. Transaction interrompue quand il a été interpellé par la police au volant de sa voiture, l'homme à ses côtés, à contre-sens dans une rue à sens unique.

Dans la voiture, les policiers de la brigade anti-criminalité du 4e arrondissement de la capitale avaient découvert de la poudre, qui s'est avérée être un mélange contenant notamment de l'héroïne. Le deuxième homme a également été interpellé.

Il s'agit d'un nouveau démêlé judiciaire pour l'acteur, qui s'est déjà retrouvé devant la justice pour des faits similaires. En 2016, Benoît Magimel avait été condamné à 3.500 euros d'amende pour avoir renversé une sexagénaire deux mois plus tôt.

Sarah-Lou Cohen et Benjamin Pierret avec AFP