BFMTV

Kheiron nie être CopyComic, mais affirme le soutenir et l'avoir aidé

Kheiron sur BFMTV en 2016

Kheiron sur BFMTV en 2016 - BFMTV

L'humoriste a pris la défense du Youtubeur anonyme CopyComic, qui révèle les plagiats de comiques français, le qualifiant même de "justicier".

"Non, je ne suis pas Copycomic. C'est clair, précis et sans équivoque." Accusé d'être celui qui se cache derrière la chaîne Youtube anonyme CopyComic, qui met en lumière les plagiats dans le monde de l'humour francophone, Kheiron a répondu dans un long message posté sur ses réseaux sociaux.

L'humoriste a nié les faits dont il est accusé, mais a toutefois tenu à prendre la défense de celui qu'il qualifie même de "justicier".

"Ça fait des années que mes collègues humoristes et moi-même assistons à un sempiternel vol de textes dans l’impuissance la plus totale. Et puis #Copycomic est arrivé. Je ne sais pas pour vous mais me concernant, lorsque quelqu’un dénonce des gens qui ont une attitude nuisible, ce n’est pas un délateur mais un lanceur d’alerte. C’est un acte citoyen", écrit-il, prenant ainsi le parti du Youtubeur.

"Fier" de l'avoir aidé

Dans son message, Kheiron révèle même que "des humoristes lui parlent", mais également "des journalistes et des anonymes fans de stand-up". Le comique affirme aussi, qu'à quelques exceptions près, "nous avons tous (en privé) approuvé la démarche".

"Croyez-moi, il est impensable qu’une personne puisse récolter toutes ces données sans une aide massive. Et je le répète, je suis fier d’avoir fait partie de cette aide", ajoute-t-il. "Nous étions beaucoup à le soutenir en secret."

Juste avant de conclure avec des hashtags ironiques #jesuiscopycomic, #jesuisbanksy ou encore #jesuisdaftpunk, Kheiron précise: "Je ne peux décemment pas m'approprier l’oeuvre de la personne qui a assaini l’humour français."

Ce lundi matin, déjà, l'humoriste avait démenti auprès de BFMTV être le Youtubeur. Accusé dans un post Instagram par l'épouse de Tomer Sisley, Sandra, il nous avait alors assuré: "Je ne suis pas CopyComic".

CopyComic est le nom de la chaîne YouTube qui révèle, depuis octobre 2017, les petits emprunts et gros plagiats des humoristes français à d'autres. Parmi eux, Gad Elmaleh, Jamel Debbouze, Malik Bentalha ou encore... Tomer Sisley.

Nawal Bonnefoy