BFMTV

Johnny Hallyday évoquera les attentats de janvier dans son nouvel album

Johnny Hallyday en concert à Bordeaux en juin 2013.

Johnny Hallyday en concert à Bordeaux en juin 2013. - Nicolas Tucat - AFP

Le prochain album de star du rock, intitulé De l'amour, comportera une chanson  sur les attentats qui se sont déroulés à Charlie Hebdo en janvier.

Le 50e album studio de Johnny Hallyday, attendu dans un mois, sera, selon le chanteur, "plus personnel" et abordera des sujets d'actualité, notamment les attentats qui ont frappé la France en janvier.

"C'est un album un peu plus personnel que les autres, qui touche des sujets plus d'actualité", a-t-il dit à RTL, après avoir annoncé sur scène, à Lille vendredi soir, la sortie de ce nouvel album intitulé De l'amour. "Il y a une chanson sur le 11 janvier. Parce que j'étais très ami avec Wolinski, et ça m'a fait beaucoup de peine cette histoire. C'était juste de rendre hommage à tous ces gens formidables," dit-il.

Des marches pour dénoncer les attentats des 7 et 9 janvier ont eu lieu en France le 11 janvier. Quelques heures après la tuerie perpétrée par deux jihadistes contre la rédaction de Charlie Hebdo, le rockeur avait fait partie des nombreuses personnalités à publier des tweets avec le mot-clé #JeSuisCharlie, postant une photo de lui en tee-shirt noir avec une affiche portant le slogan désormais célèbre.

Un album enregistré en l'espace de 10 jours

L'amour sera un des thèmes de prédilection de l'album, avec des textes confiés à Aurélie Saada, moitié du duo Brigitte, Vincent Delerm, Jeanne Cherhal ou encore Christophe Miossec. "Le plus long a été pour trouver les textes, mais les musiques on les avait", raconte le rockeur.

Il aura fallu tout juste 10 jours pour enregistrer le disque, qui paraîtra seulement un an après Rester Vivant. "J'étais en vacances à Saint-Barth, je suis revenu un peu plus tôt que prévu à Los Angeles et je suis rentré en studio avec Yodelice", le compositeur unique de ce nouvel opus. "Et puis voilà on a tout enregistré en 10 jours", confie Johnny Hallyday, reparti début octobre pour une tournée marathon.

Nawal Bonnefoy avec AFP