BFMTV

Joe le taxi: celle qui a inspiré la chanson aimerait rencontrer Vanessa Paradis

Vanessa Paradis dans le clip de Joe le taxi, en 1987.

Vanessa Paradis dans le clip de Joe le taxi, en 1987. - Barclay

Des journalistes de l'Obs ont retrouvé la chauffeur de taxi qui a inspiré à Etienne Roda-Gil le tube interprété par Vanessa Paradis dans les années 80: Joe le taxi.

Joe le taxi est une femme. Le tube de 1987 qui a propulsé Vanessa Paradis au sommet du top 50 a été inspiré à Etienne Roda-Gil par une femme taxi, figure de la nuit lesbienne dans les années 80. Nicolas Schaller et Eric Garault, journalistes de l'Obs racontent dans l'hebdomadaire paru ce jeudi, la vie de cette personnalité de la nuit parisienne.

Elle s'appelle Maria-Josée, surnommée Joe, et a baladé dans Paris "du beau monde" de l'époque, des célébrités comme Véronique Sanson, Catherine Lara, Jakie Quartz, Caroline Loeb, des princesses saoudiennes aussi. Et à trois reprises Etienne Roda-Gil. "Il m'a dit 'Si je fais une chanson avec ton nom, ça te dérange?' (...) Si j'avais imaginé ce que ça deviendrait".

"Vas-y, fonce, dans la nuit vers l'Amazone"

Vanessa Paradis alors âgée de 14 ans, tout juste lancée par Etienne Roda-Gil et Franck Langolff chante la vie de Joe, devenue dans la chanson, un homme. "Joe le taxi/ Y va pas partout/ Y marche pas au soda/ Son saxo jaune/ Connaît toutes les rues par cœur".

Joe éclaire les paroles sous un jour nouveau. "Vas-y, fonce, dans la nuit vers l'Amazone": "Il n'allait pas dire 'vers les lesbiennes'. je roule vers l'amazone, vers la gonzesse quoi", décrypte celle qui a fui son Portugal natal après que ça mère l'eut fait exorciser et interner car elle aimait les femmes.

Joe n'a jamais voulu raconter son histoire car elle ne voulait pas "passer pour une crève-la-dalle". Près de trente ans plus tard, Joe est toujours taxi de nuit et n'a jamais revu Etienne Roda-Gil, mort en 2004. En revanche, elle aimerait bien rencontrer Vanessa Paradis.

Magali Rangin