BFMTV

Jenifer évoque son tragique accident de la route: "J'ai vu des images que je n'aurais pas dû voir"

Jenifer dans Sept à huit

Jenifer dans Sept à huit - TF1

La chanteuse raconte ce qu'elle a vécu le soir de l'accident et évoque ses conséquences psychologiques sur sa vie personnelle et professionnelle.

"Je dormais et je me suis réveillée avec un choc très brutal." Invitée dimanche 7 octobre de l'émission Sept à huit sur TF1, Jenifer s'est confiée sur l'accident de voiture survenu en mars 2017 et dans lequel deux personnes ont trouvé la mort:

"On roulait vite, c'était une autoroute. La voiture qu'on a percutée a été traînée sur des mètres. Et puis, j'ai vu des images que je n'aurais pas dû voir, certainement, de la voiture qui était devant, des gens qui étaient à l'intérieur. On a attendu les secours longtemps. C'était l'une des nuits les plus longues de ma vie."

"On ne sait toujours pas exactement ce qu'il s'est passé"

L'artiste, qui revient le 26 octobre avec un nouvel album, Nouvelle Page, a déclaré qu'elle n'avait de contact avec la famille des victimes. Elle précise cependant que les personnes présentes avec elle dans son van "ont entamé une procédure pour savoir, pour avoir des réponses".

"A priori, les feux étaient éteints, le véhicule était arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence", assure-t-elle, avant d'indiquer qu'une "autre version dit qu'ils étaient au milieu, avec un feu éteint, mais qu'ils roulaient à faible allure": "On ne sait toujours pas exactement ce qu'il s'est passé", dit-elle.

"J'étais complètement brisée"

Jenifer évoque aussi les conséquences psychologiques de l'accident sur sa vie personnelle et professionnelle: 

"J'étais complètement brisée. J'avais plus de courage de remonter sur scène avec cet épisode tragique. J'en étais arrivée à presque culpabiliser de... si j'avais pas été chanteuse et si j'étais pas sur scène et si on n'avait pas pris ce van. Et si... Avec des 'si' on peut réécrire beaucoup de choses".

Malgré l'accident, elle a tenu à enregistrer The Voice Kids: "C'était ma bouffée d'oxygène de retrouver des enfants, de retrouver la passion, quelque part. De partager la scène avec eux, de devoir rechanter. Et j'ai retrouvé l'envie. Ca y a contribué énormément!"

Jérôme Lachasse