BFMTV

Jay Z admet pour la première fois avoir été infidèle à Beyoncé 

Jay Z et Beyoncé au gala du Met en 2015

Jay Z et Beyoncé au gala du Met en 2015 - Dimitrios Kambouris - Getty - AFP

Dans une interview accordée au New York Times, le rappeur américain a évoqué son infidélité mais aussi comment il a réussi à sauver son mariage.

Jay Z n'avait jamais répondu aux nombreuses rumeurs l'accusant d'avoir été infidèle à Beyoncé. Mais le rappeur a finalement décidé de briser le silence dans une interview publiée par le New York Times. Il y avoue notamment avoir trompé sa femme après s'être complètement refermé sur lui à cause de "cicatrices" du passé.

"Je devais survivre. Donc je suis passée en mode survie, et quand tu passes en mode survie, tu bloques toutes tes émotions, confie Jay Z. Même avec ta femme, tu te fermes émotionnellement, tu ne peux plus te connecter avec elle. Dans mon cas, c'était très profond. Et plein de choses ont découlé de ça, dont l'infidélité".

L'art comme une session de thérapie

S'il ne précise pas l'identité de celle avec qui il a eu une aventure dans le dos de Beyoncé, la chanteuse, elle, avait sous-entendu dans son titre Sorry qu'il s'agissait d'une certaine "Becky with the good hair". L'album Lemonade, plein de paroles ambiguës semblant pointer du doigt l'infidélité de Jay Z, avait mis la puce à l'oreille des fans et forcé le rappeur à évoquer à son tour le sujet en musique, à demi-mots, dans son album 4.44.

"On a utilisé notre art un peu comme si c'était une session de thérapie, estime le rappeur. On a commencé à faire de la musique ensemble, mais la musique qu'elle faisait seule de son côté allait encore plus loin. Et puis son album est sorti, comme en opposition à l'album commun que nous faisions ensemble". 

Jay Z ajoute que leurs sessions de musique en commun l'avaient rendu "très mal à l'aise". "Mais il fallait rester droit au milieu de cette tempête", assure-t-il, précisant que Beyoncé et lui ont "eu de très nombreuses conversations", ce qui les avait sauvés du divorce. 

"La chose la plus dure, c'est de voir la douleur qu'on a causé sur le visage de l'autre, et de régler ça avec soi-même", admet le rappeur, qui affirme avoir "beaucoup appris de cette expérience". 

N.B.