BFMTV

Iris Mittenaere devient meneuse de revue dans un cabaret parisien

Iris Mittenaere lors du concours Miss Univers 2016

Iris Mittenaere lors du concours Miss Univers 2016 - Ted Aljibe - AFP

L'ancienne Miss France et Miss Univers 2016 sera la star du nouveau spectacle de Kamel Ouali, qui débutera le 2 mai prochain au Paradis Latin dans le 5e arrondissement de Paris.

Son apparition en tenue de meneuse du Moulin Rouge, lors du concours de Miss Univers en janvier 2017, avait fait sensation. Deux ans plus tard, Iris Mittenaere s'apprête une nouvelle fois à jouer les danseuses de cabaret - mais cette fois-ci, ce ne sera pas que pour une soirée.

L'incarnation du glamour parisien

D'après le Parisien, la jeune femme de 26 ans va être la meneuse de revue d'un cabaret parisien, Le Paradis Latin, situé dans le 5e arrondissement. Iris Mittenaere a été embauchée pour l'intégralité de la saison, qui débutera le 2 mai prochain, et sera la star du nouveau spectacle orchestré par Kamel Ouali, L’Oiseau Paradis.

"Pour trouver la meneuse de revue, j’ai organisé un casting en chant et en danse, car je voulais dénicher la perle rare", a expliqué l'ex-chorégraphe de Star Academy. "Iris m’a immédiatement ébloui et séduit par sa beauté à la française et ses talents de danseuse et de chanteuse. Ce qui a fait la différence entre elle et les autres, c’est son envie, sa passion pour la scène et sa détermination. A la fois très moderne et ancrée dans son époque, Iris est aussi l’incarnation du glamour parisien. Elle est pour moi une muse capable de propulser l’univers du cabaret dans le XXIe siècle".

La danse, sa vraie passion

Il semble bien loin, le temps où Iris Mittenaere se destinait à être chirurgien dentaire. Propulsée sous les projecteurs depuis Miss France puis Miss Univers, elle s'est depuis tournée, doucement mais sûrement, vers le monde du spectacle: on a notamment pu la voir dans le concours Danse avec les stars sur TF1, mais aussi sur la scène du Fashion Freak Show de Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergère.

"Quand j’étais enfant, ma mère a eu la bonne idée de m’inscrire à des cours de théâtre", a-t-elle confié au Parisien. "Pendant près de trois ans, j’ai appris à me sentir à l'aise en public. Mais ma vraie passion, c'est la danse. Jamais je n’aurais imaginé travailler un jour avec Kamel Ouali."

Nawal Bonnefoy