BFMTV

Game of Thrones: Emilia Clarke a failli mourir de deux ruptures d'anévrisme

Emilia Clarke dans Game of Thrones

Emilia Clarke dans Game of Thrones - HBO

L'actrice britannique raconte comment elle a frôlé la mort pendant le tournage de la série à succès de HBO.

Emilia Clarke, l'interprète de Daenerys dans Game of Thrones, se confie sur "la bataille de [sa] vie". Dans un long texte publié sur le site du New Yorker, l'actrice britannique raconte comment elle a failli mourir de deux ruptures d'anévrisme pendant le tournage de la série à succès de HBO.

Le premier incident s'est déroulé entre la saison 1 et 2, le 11 février 2011. Emilia Clarke se souvient avoir souffert ce jour-là d'un mal de tête et d'avoir été très fatiguée. En pleine séance de sport, la comédienne décide d'aller se rafraîchir aux toilettes. En chemin, elle perd connaissance. 

Transportée en urgence à l'hôpital, elle découvre après un IRM qu'elle souffre d'une hémorragie méningée, un accident souvent mortel qui intervient après une rupture d'anévrisme. "J'ai eu un anévrisme, une rupture artérielle", écrit-elle dans la prestigieuse revue. Immédiatement opérée, elle passe plusieurs semaines en convalescence avant de tourner la saison 2. 

"Si je dois mourir, autant que ce soit en direct à la télévision"

Le tournage a été une rude épreuve pour l'actrice âgée alors de 25 ans. "Lors du premier jour de tournage de la saison à Dubrovnik, je n'arrêtais pas de me dire que j'allais bien, que j'étais dans ma vingtaine, que j'allais bien. Je me suis plongée dans le travail. Mais, après le premier jour, j'ai à peine réussi à rejoindre l'hôtel avant de m'effondrer de fatigue."

Sa seconde rupture d'anévrisme a eu lieu en 2013 à New York. Emilia Clarke profite de l'assurance maladie fournie par le syndicat des acteurs pour passer un IRM. Lors de l'examen, son médecin se rend compte que son anévrisme "a doublé de volume". Elle accepte une opération pour régler la situation, mais celle-ci échoue: après une nouvelle rupture d'anévrisme, Emilia Clarke subit une chirurgie d'urgence, avec trépanation, pour juguler l'hémorragie.

Quelques semaines plus tard, elle doit intervenir au ComicCon de San Diego. Persuadée qu'elle va mourir sur place, elle décide d'accorder autant d'interviews que possible lors de la convention: "Je me suis dit: 'si je dois mourir, autant que ce soit en direct à la télévision'."

En digne "Mère des Dragons", elle s'est remise sur pied et dit aujourd'hui "avoir guéri au-delà de tous mes espoirs": "Je suis tellement heureuse d'être ici pour voir la fin de l'histoire" de la célèbre série, dont la huitième et dernière saison commencera à être diffusée le 14 avril.

Jérôme Lachasse avec AFP