BFMTV

Fonds contre le harcèlement: Emma Watson donne un million de livres

Emma Watson lors du Met Gala à New York le 2 mai 2016

Emma Watson lors du Met Gala à New York le 2 mai 2016 - Mike Coppola - Getty Images North America - AFP

Plusieurs personnalités, comme Keira Knightley ou Emma Watson, se sont mobilisées pour soutenir les femmes victimes de harcèlement ou d'abus sexuel.

L'actrice britannique Emma Watson a fait don d'un million de livres (1,13 millions d'euros) à un fonds destiné à soutenir les femmes victimes de harcèlement ou d'abus sexuels, à quelques heures de la cérémonie des Bafta dimanche soir. Le "fonds pour la justice et l'égalité" (Justice and Equality Fund) est présenté dans un tribune publiée dimanche par plus de 190 femmes de l'industrie du cinéma et de la télévision, et basées au Royaume-Uni, mobilisées après la révélations de multiples scandales.

"Ensemble, nous pouvons mettre fin à la culture du harcèlement, des abus, de l'impunité", écrivent-elles, précisant que leur action ne se limite pas au secteur du divertissement mais s'étend "à tous les domaines de la société, des médias à la politique, et des affaires aux transports".

Aux États-Unis, une initiative similaire avait vu le jour au mois de janvier, avec la mise en place du fonds de défense juridique de l'association Time's Up. Outre Emma Watson, de nombreuses stars britanniques ont contribué, notamment Keira Knightley, Jodie Whittaker ou Emma Thompson, et ont été rejointes par des hommes, dont l'acteur Tom Hiddleston, qui a donné 10.000 livres.

Une collecte publique

Une collecte publique a été mise en place sur le site gofundme.com. Elle est gérée par l'association Rosa, qui défend les droits des femmes et milite pour l'égalité de genre au Royaume-Uni. Les fonds récoltés seront reversés à des campagnes d'information et de prévention, et doivent également permettre de financer des actions en justice. Le fonds est lancé le jour de la remise des Bafta, les récompenses britanniques du cinéma. Comme lors de la cérémonie américaine des Golden Globes, la lutte contre ces violences devrait occuper une large place au cours de la soirée.

Plusieurs personnalités ont déjà annoncé qu'elles s'habilleront en noir, en signe de soutien aux campagnes Time's Up et #MeToo. Les dénonciations d'abus sexuels et de harcèlement se sont multipliées depuis octobre 2017 et les révélations visant le producteur américain Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agressions sexuelles et de viols par une centaine de femmes. 

F.M. avec AFP