BFMTV

Flavie Flament révèle le traumatisme de son enfance

Flavie Flament, le 29 août 2007

Flavie Flament, le 29 août 2007 - Jacques Demarthon - AFP

L'ex-star des programmes de TF1 évoque dans son livre La consolation, à paraître le 19 octobre prochain, "la trahi­son des adultes qui lui ont ravi son corps et son inno­cence".

Flavie Flament se raconte dans La consolation, aux éditons JC Lattès, dont la sortie est prévue le 19 octobre prochain. Cinq ans après la parution de Les Chardons, roman sur la violence conjugale, l’ex-animatrice star de TF1 revient à l’écriture pour révéler un souvenir douloureux de son enfance.

La désormais animatrice d'On est fait pour s’en­tendre sur RTL évoque "la trahison des adultes qui lui ont ravi son corps et son inno­cence", rapporte Gala qui dévoile des passages du livre.

"Le saccage d’une inno­cence"

"Je n’au­rais jamais imaginé l’enquête sur ma propre vie. J’ai fait un long voyage dont je suis ressor­tie extra­or­di­nai­re­ment vivante, avide de mon prochain et d’exis­tence. Mais le trajet fut long, soli­taire, doulou­reux et angois­sant", écrit Flavie Flament. "Un voyage dans une mémoire enfouie, quelque part, au fond de moi, un coffre à secrets scellé du sceau de la honte, de la protec­tion, des mensonges et des aveu­gle­ments. On l’ap­pelle la mémoire trau­ma­tique. C’est un fantôme qui vous pour­suit, assaillant invi­sible de vos nuits blanches et de vos bonheurs trou­blés. J’ai subi les premiers assauts du souve­nir, sorte de flashs venant d’un infini indé­fini, anéan­tie, soumise, inter­dite devant les hurle­ments d’un passé que plus rien n’em­pê­chait de surgir. Alors j’ai décidé de faire face. J’ai laissé remon­ter les images de l’en­fance, dans un désordre fou, j’ai essuyé les bour­rasques, résisté au tour­billon et, assu­rée par des gardiens de la psychia­trie, j’ai recom­posé ce film dont la projec­tion m’était, depuis mes 12 ans, inter­dite". "J’ai assem­blé, une à une, les séquences du saccage d’une inno­cence, comme on recom­pose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchi­rée".

Contacté par nos soins, la maison d'édition JC Lattès a confirmé à BFMTV.com qu'il s'agissait bien d'un récit autobiographique sur lequel l'animatrice travaille depuis longtemps. Comme l'annoncent nos confrères, une promotion très restreinte est mise en place: Flavie Flament n'accordera qu'un entretien à un magazine féminin et ne fera qu'une seule interview radio, nous a-t-on confié. 

De la télévision à la radio

Véritable atout de TF1 au début des années 2000, Flavie Flament a notamment présenté Exclusif puis Star à domicile jusqu’en 2004. En 2009, l’ex-femme de Benjamin Castaldi avait quitté la chaîne et le monde de la télévision pour revenir l’année suivante à la radio sur RTL. 

Depuis 2011, elle est à la tête d'On est fait pour s’entendre, une émission interactive ou elle discute chaque jour avec les auditeurs de sujets sociétaux et tente de répondre aux questions relationnelles.

R.I