BFMTV

Fauve: "On va faire une pause"

Fauve en concert, en juin 2013 à Belfort.

Fauve en concert, en juin 2013 à Belfort. - Sebastien Bozon - AFP

Le célèbre collectif s’apprête à quitter la scène après une tournée longue de 150 dates et évoque son désir de se "couper de la musique" pour un temps.

"On a décidé de faire une petite sauterie genre "pot de départ" pour fêter la fin de la tournée 2015 et le début de la pause du CORP. Ce sera à la maison (au Bataclan) le samedi 26 septembre". Voilà comment les membres de Fauve ont décidé d’annoncer, sur Facebook, leur "break".

La date évoquée correspond en réalité à la dernière d’une longue tournée. Car Fauve parcourt les routes depuis janvier 2014 avec ses deux albums: Vieux Frères - Partie 1 et Vieux Frères - Partie 2. Des opus qui ont mené les artistes dans le monde entier. Le Canada, le Luxembourg, la Suisse, la Belgique ou encore la Hongrie ont bougé sur les rythmes des nuits Fauves.

"On picole tous les soirs"

Un retour à l’anonymat temporaire pour le groupe qui en a également fait son parti-pris, puisque les artistes ne montrent que rarement leur visage au public. "On est lassés de répéter toujours les mêmes choses. On a fait Fauve pour quitter une routine et on ne veut pas retomber dans une nouvelle", expliquent-ils au magazine Tsugi.fr.

Au programme donc, repos pour une durée de "trois à six mois" ainsi qu’une nouvelle hygiène de vie: "C’est un peu n’importe quoi là, on picole tous les soirs, on fait la fête tout le temps, on fume trois paquets par jour parce qu’on a que ça à faire avant de monter sur scène", avouent-ils. 

Que les fans se rassurent, pas question pour autant d’envisager un non-retour du groupe ou des carrières solos: "Personne n’a envie de solos, ça n’est pas notre came. On est incapable de fonctionner les uns sans les autres. Mais là on a décidé de faire une vraie pause, de se couper de la musique, de la vidéo, de l’écriture, de la tournée...", expliquent-ils.

Ouvrir un bar, faire des prods pour des rappeurs

Si la musique se fera discrète dans les prochains mois dans la vie de Fauve, les projets eux ne manquent pas: "On a plein d’idées, ça peut aller d’ouvrir un bar à faire des vidéos pour quelqu’un d’autre ou faire des prods pour des rappeurs, assurent-ils avant de préciser à propos de l’idée d’ouvrir un établissement: on ferait un bar le plus simple possible, avec de la bière pas chère. Un endroit où on aurait envie d’aller, avec une déco qui nous ressemble et un nom sympa".