BFMTV

Eurovision: Lisa Angell chantera en deuxième, et ce n’est pas une bonne nouvelle

Lisa Angell lors de la demi-finale de l'Eurovision

Lisa Angell lors de la demi-finale de l'Eurovision - Dieter Nagl - AFP

A l’occasion de la grande finale de l’Eurovision, diffusée ce samedi 23 mai, Lisa Angell sera la deuxième à monter sur scène afin de défendre le drapeau tricolore. Une place plutôt ingrate.

Le stress monte d’un cran pour Lisa Angell, qui représentera la France à l’occasion de la finale de l’Eurovision, qui se déroule ce samedi soir à Vienne, en Autriche. La chanteuse, qui s’est qualifiée lors de la demi-finale qui s’est tenue également à Vienne, poursuit sa route avec un seul et unique but: gagner, comme elle le répète dans les médias.

Bien qu’elle soit soutenue par de nombreuses personnalités (Cyril Hanouna, Anne-Sophie Lapix, Alessandra Sublet…) et que son style qualifié de "ringard" puisse jouer en sa faveur du côté des fans de l’Eurovision, un petit détail pourrait jouer contre elle. En effet, après tirage au sort et décision des organisateurs, Lisa Angell sera la deuxième à monter sur scène afin de défendre sa chanson et son pays.

Une place maudite

Mais pourquoi cette place est-elle si peu réjouissante? Tout d’abord parce que lors des dix dernières éditions, les gagnants ont toujours été des artistes situés entre la 17e et la 24e position de passage, à l’exception de Conchita Wurst, 11e. Ensuite, parce que cette seconde position augmente le risque d’être oublié par les spectateurs. Cette année, ils seront 27 à concourir pour le prix. Et malgré le titre de sa chanson (N’oubliez pas), Lisa Angell devra redoubler d’efforts pour ne pas tomber dans l’oubli.

Du côté des bookmakers, l’annonce de cette deuxième place lui coûte cher: 12e dans la liste des favoris, la Française est depuis passée 22e.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV