BFMTV

Elton John appelle à boycotter Dolce & Gabbana

Elton John et son mari David Furnish. Ils sont parents de deux petits garçons nés d'une mère porteuse.

Elton John et son mari David Furnish. Ils sont parents de deux petits garçons nés d'une mère porteuse. - Neilson Barnard - Getty Images - AFP

Elton John est furieux contre Dolce & Gabbana, après les déclarations de Domenico Dolce sur les enfants conçus par FIV, qu'il qualifie de "bébés synthétiques".

Le chanteur britannique Elton John a appelé dimanche au boycott de la marque de vêtements Dolce & Gabbana, répondant à un des deux designers italiens, qui a qualifié de "synthétiques" les enfants conçus par fécondation in vitro.

Elton John, qui élève deux jeunes enfants nés d'une mère porteuse avec son mari David Furnish, a condamné la "pensée archaïque" de Domenico Dolce. "Comment osez-vous traiter mes magnifiques bébés de 'synthétiques'?", a lancé le chanteur sur Instagram.

"Je ne porterai plus jamais du Dolce & Gabbana"

"Honte à vous qui pointez vos petits doigts moralisateurs sur la fécondation in vitro, qui a permis à des légions de personnes pleines d'amour, aussi bien hétéros qu'homosexuelles, de réaliser leur rêve d'avoir des enfants", a continué Elton John.

"Votre pensée archaïque est complètement dépassée, comme vos collections. Je ne porterai plus jamais du Dolce & Gabbana. #BoycottDolceGabbana", a ajouté le chanteur, furieux.

Elton John réagissait à une interview de Domenico Dolce, catholique pratiquant, en couple "gay" pendant de nombreuses années avec son partenaire en affaires Stefano Gabbana.

"Bébés synthétiques"

"On naît avec un père et une mère (...). Au moins, c'est comme ça que ça devrait se passer, et c'est pour cette raison que je ne suis pas très convaincu par les enfants nés de la chimie, les bébés synthétiques, les utérus à louer, le sperme choisi sur catalogue", a déclaré le créateur de mode au magazine italien Panorama.

Le chanteur britannique a convolé en justes noces en décembre avec son compagnon de longue date David Furnish en présence de leurs fils Zachary, quatre ans, et Elijah, deux ans.

M. R. avec AFP