BFMTV

Cyril Hanouna dément avoir fait censurer un article du Parisien, qui reconnaît une "double erreur"

Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste!"

Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste!" - C8

Cyril Hanouna a été accusé de faire pression sur Le Parisien pour retirer un article du journal et du site.

Cyril Hanouna a démenti avoir fait pression sur la rédaction en chef du Parisien pour faire retirer du site et du journal, un article à son sujet. "Je dis la vérité: je suis le premier à appeler quand il y a des pushs, des trucs, des conneries comme ça et après, on me le reproche", a déclaré l'animateur sur le plateau de Touche pas à mon poste, jeudi 11 avril. Il assure:

"Moi, je n'ai jamais fait interdire un article. Parce que j'ai lu, il y a quelques temps, que je l'avais fait. Je n'ai pas fait interdire un article mais moi, je vous préviens, quand je ne suis pas content d'un truc qui sort, j'appelle directement la direction du journal ou j'appelle le journaliste."

"Faire retirer cet article de la sorte était une erreur"

Le Parisien, de son côté, a fait son mea culpa. Le journal, qui avait maintenu l'article sur son site, l'avait supprimé de son édition publiée le week-end. Le directeur de la rédaction du quotidien, Stéphane Albouy, a reconnu lors d'une rencontre avec l'intersyndicale "une double erreur", selon Puremédias.

"Ce n'était pas le bon arbitrage. Par ailleurs, quand bien même un chef a toujours la possibilité d'intervenir sur un papier, cela doit s'accompagner d'explications avec l'auteur de l'article. En l'état, faire retirer cet article de la sorte était une erreur."

En réaffirmant "son soutien inconditionnel" au journaliste Michaël Zoltobroda, auteur de l'article sur Cyril Hanouna, Stéphane Albouy a précisé que Maguelone Bonnaud, rédactrice-en-chef adjointe du service loisirs et spectacles, "formulera(it) elle-même un certain nombre d'explications": "Il y a, de la part de Maguelone, la reconnaissance d'une erreur et le regret dans le manque de soutien apporté à Michaël."

La production de la prochaine cérémonie des Etoiles du Parisien, a ajouté Stéphane Albouy, ne sera plus confiée à H2O, la société de Cyril Hanouna.

Jérôme Lachasse