BFMTV

Couvre-feu pour les théâtres et cinémas: pour Anne Roumanoff, Emmanuel Macron "assassine tout un secteur"

Anne Roumanoff joue son spectacle "Aimons-nous les uns les autres"

Anne Roumanoff joue son spectacle "Aimons-nous les uns les autres" - Joel Saget - AFP

L'humoriste a réagi à l'annonce de la mise en place d'un couvre-feu pour lutter contre le coronavirus.

Anne Roumanoff a suivi l'intervention d'Emmanuel Macron, ce mercredi, durant laquelle il a annoncé la mise en place d'un couvre-feu dans les régions les plus touchées par le coronavirus. Lorsque le président a déclaré que salles de spectacles, théâtres, cinémas ou encore opéras seraient eux aussi concernés, la comédienne a fait part de son agacement sur les réseaux sociaux.

"Prenez un air moins joyeux monsieur Macron en assassinant tout un secteur, s'il vous plaît...", a publié l'humoriste avant d'ajouter: "Tous les théâtres, tous les restaurants qui ont fait tellement d'efforts... 'On les accompagnera', quelle blague!"

Des aides promises

Ce couvre-feu, effectif dès samedi concernera la région Île-de-France ainsi que les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse. Le président de la République a évoqué les mesures qui seront mises en place pour venir en aide aux secteurs les plus touchés économiquement:

"On va essayer d’aider au maximum pour les théâtres, les cinémas, à pouvoir avoir des reprogrammations, organiser les choses pour pouvoir y aller un peu plus tôt. Je le dis parce que dans beaucoup d’établissements, les restaurants, les théâtres, les cinémas, on a conçu collectivement des règles qui font qu’on est très bien protégés. Parce qu’on a réduit le nombre de personnes avec qui on est à table au restaurant, parce qu’on a des protocoles sanitaires qui sont très efficaces au cinéma, comme au théâtre."

Des aides avaient déjà été annoncées pour le secteur, particulièrement touché par la crise. En août, Roselyne Bachelot a annoncé une aide de 432 millions d'euros pour le spectacle vivant. Elle a également promis d'aider la filière cinéma.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV