BFMTV

Confinement: les sélections Miss France organisées par vidéo, une première

Sylvie Tellier

Sylvie Tellier - Pascal Guyot - AFP

Sylvie Tellier, le comité Miss France et la société de production Endemol Shine demandent aux candidates trois vidéos de quelques minutes pour les convaincre. Au programme: une présentation, un défilé et une démonstration de talents.

C'est une première dans l'histoire du concours Miss France. En raison de la pandémie de coronavirus, qui empêche le bon déroulement des élections locales, le comité se retrouve face à une situation inédite. Afin d'élire les Miss départementales, et s'assurer un bon déroulement du processus jusqu'à la prochaine élection Miss France en décembre prochain, Sylvie Tellier et ses équipes ont lancé des sélections 2.0 par le biais de vidéos, annonce Le Parisien.

"Il n'est absolument pas question que l'élection n'ait pas lieu. Même si elle se fait dans des conditions particulières, elle se fera. D'autant que cela tombe l'année du centenaire de l'élection!", explique Sylvie Tellier.

La directrice générale de la société Miss France et la société de production Endemol Shine demandent ainsi aux candidates qui rêvent de succéder à Clémence Botino, des vidéos "faites maison". Les prétendantes doivent ainsi produire trois pastilles de quelques minutes: "Une pour se présenter face caméra comme un CV, une dans laquelle elles défilent dans leur jardin ou leur salon, et une dans laquelle elles doivent montrer un de leurs talents".

Pensé pour "la génération Instagram"

Pour la partie "talent", Sylvie Tellier précise que "cela peut être de la musique" - mais que celles "qui n'ont pas d'âme d'artistes" se rassurent: "Cela peut être n'importe quels autres dons, comme raconter un chapitre majeur de leur vie", dit-elle. L'ancienne Miss ne demande pas de défilé en maillot de bain, et souligne que "personne ne visionnera les vidéos sauf le comité".

"C'est un nouveau mode de sélection pensé pour les jeunes filles d'aujourd'hui que j'aime qualifier de génération Instagram, souvent très aguerrie aux outils numériques. Bref nous lançons la sélection 2.0 des Miss!", confie-t-elle. "Pour l'instant, dans ce que nous avons reçu, les filles sont très scolaires, très apprêtées. Typiquement, c'est un moyen de voir comment elles se débrouillent avec les réseaux sociaux et de tester leur façon de s'exprimer".

Ces sélection hors-du-commun ne concernent pas les Miss départementales ayant déjà été élues avant le confinement. Concernant les vidéos filmées à domicile, "on va envoyer cela à toutes nos délégations départementales pour ensuite de ne pas perdre de temps sur les finales régionales", a révélé Sylvie Tellier à Télé-Loisirs.

Nawal Bonnefoy