BFMTV

Trois choses à savoir sur Scarface

-

- - -

Sorti en salles en 1983, Scarface retrace l'histoire de Tony Montana, un gangster cubain émigré aux Etats-Unis qui va devenir l'un des plus grands trafiquants de drogue. Réalisé par Brian De Palma, le film réunit notamment Al Pacino et Michelle Pfeiffer.

> Histoire d'un remake

Le film culte de Brian De Palma est un remake d'un film éponyme réalisé en 1932 par Howard Hawks. Pour cette nouvelle version, l'action migre de Chicago à la Floride, notamment pour des raisons budgétaires. Tony Camonte devient Tony Montana. Mais l'histoire reste quasiment la même et rappelle celle d'un certain Al Capone, le célèbre gangster qui sévissait à Chicago dans les années 1920 et dont le surnom était "le balafré". Qui, en anglais, se traduit... 'scarface'.

> La vengeance d'Oliver Stone

C'est le réalisateur de Platoon et Wall Street qui signe le scénario du film de Brian De Palma. A l'époque, Oliver Stone, qui a déjà à son actif les scripts de Midnight Express et Conan le barbare, luttait contre ses problèmes d'addiction à la drogue. Cocaïnomane à cette période de sa vie, l'homme est parti à la rencontre de véritable barons de la drogue pour travailler sur le film. Suite à cette expérience, Oliver Stone s'installera à Paris. L'écriture du film lui servira de thérapie. Dans une interview diffusée dans le documentaire Les coulisses de Scarface, celui-ci déclara: "Je me suis vengé d'elle (la drogue, NDLR), en écrivant le film". Mais Oliver Stone ne fut pas le seul cinéaste de renom a imposé sa griffe sur Scarface. Steven Spielberg en personne est venu prêter main-forte à Brian De Palma pour réaliser la scène finale du film...

> La menace de la censure

Sa violence (42 cadavres dans le film) et ses dialogues (le mot 'fuck' y est prononcé 226 fois) ont failli lui valoir d'être classé X (donc interdit au moins de 18 ans) aux Etats-Unis. Par trois fois, Scarface échappa à cette sanction. Au prix de multiples montages visuels et sonores, le film de Brian De Palma sera finalement classé R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés). 

Fabien Morin