BFMTV

Trois choses à savoir sur La Tour Montparnasse Infernale

Ramzy Bedia, Eric Judor et Marina Fois dans "La Tour Montparnasse Infernale" (2001)

Ramzy Bedia, Eric Judor et Marina Fois dans "La Tour Montparnasse Infernale" (2001) - UFD

Sorti en salles en 2001, La Tour Montparnasse Infernale suit les mésaventures de deux laveurs de carreaux pris au piège de la célèbre tour parisienne. Réalisée par Charles Nemes, cette comédie parodique réunit le duo Eric et Ramzy.

> Une première pour le duo

Alors qu'ils cartonnent sur scène et à la télévision (avec la série H), le duo humoristique composé d'Eric Judor et Ramzy Bedia tente le pari du grand écran en 2001 avec La Tour Montparnasse Infernale. Les deux trublions sont non seulement acteurs principaux, mais également scénaristes et producteurs de leur première incursion en duo au cinéma qui réunira près de deux millions de personnes dans les salles obscures. Le tandem officiera par la suite avec plus ou moins de succès dans Double Zéro (2004), Les Dalton (2004), Seuls Two (2008) et Halal police d'Etat (2011). Ils seront bientôt à l'affiche de L'aréoport (sic), suite de... La Tour Montparnasse Infernale.

> Des hommages et clins d'oeil à tous les étages

Les deux compères Eric et Ramzy se sont faits plaisir en écrivant le scénario de cette comédie burlesque. Si le titre La Tour Montparnasse Infernale est une référence évidente au film catastrophe La Tour Infernale sorti en 1974 avec Paul Newman et que la comédie est une parodie assumée de Piège de Cristal avec Bruce Willis, les téléspectateurs peuvent s'amuser à retrouver de nombreuses références allant de Matrix à L'épopée du Dragon en passant par Indiana Jones, Dumb and Dumber, Le jeu de la mort ou Speed.

> Ces héros anonymes

Eh bien non, les deux laveurs de carreaux de La Tour Montparnasse Infernale incarnés par Eric et Ramzy n'ont pas de prénoms, ni de noms. Aucun qui n'est mentionné pendant le film en tout cas. C'est sous le pseudonyme Peter MacCallaway que se fait appeler le personnage interprété par Eric. Quant à Ramzy, c'est pour celui de François, puis de Francis Huster, qu'il optera finalement au cours du film.

Fabien Morin