BFMTV

Tom Hardy dans la peau de James Bond: pourquoi la rumeur ressurgit

Tom Hardy

Tom Hardy - AFP

La rumeur selon laquelle Tom Hardy aurait été choisi pour incarner James Bond est dans les tuyaux depuis 2015. Elle vient de ressurgir à la faveur d'un article d'un média spécialisé, le Vulcan Reporter.

Il n'aura fallu qu'une étincelle pour relancer une rumeur vieille d'au moins cinq ans. Un article dans un média en ligne nommé le Vulcan Reporter, assurant que Tom Hardy serait le prochain James Bond a donc remis sur la table la succession de Daniel Craig.

En 2015, déjà, au moment de la sortie de Spectre, l'avant-dernier volet de la saga avec Daniel Craig, Variety posait la question "Tom Hardy est-il le prochain James Bond?", et faute d'information de la production, relayait les paris des bookmakers. En 2018, c'est l'acteur lui-même, qui avait répondu avec humour sur Instagram, à un poisson d'avril le désignant comme le prochain James Bond.

Tom, Damian, Idris et les autres

Mais Tom Hardy, s'il figure parmi les favoris pour reprendre le smoking de l'espion, est loin d'être le seul. Les noms de d'Idris Elba, héros de The Wire, ou de Damian Lewis, star de Homeland reviennent fréquemment. Henry Cavill (Superman), James Norton (Les Filles du Docteur March), Richard Madden (Game of Thrones) et Tom Hiddleston (qui incarne Loki, frère de Thor chez Marvel) figurent aussi parmi les prétendants.

Alors que le dernier des cinq James Bond avec Daniel Craig, No Time to Die, sort en salles le 11 novembre prochain, la question de sa succession se pose plus que jamais.

Mais les médias peuvent spéculer autant qu'ils veulent, les bookmakers parier, le public implorer sur les réseaux sociaux, une seule personne décidera qui incarnera le prochain 007, c'est la productrice Barbara Broccoli, qui après son père, Albert Broccoli, créateur d'EON Productions, est avec son demi-frère Michael Wilson, gardienne de la franchise et du personnage de Ian Flemming.

"C'est un homme"

En début d'année, elle a ainsi opposé un "non" calme mais ferme, à ceux qui réclamaient une James Bond au féminin. "Il peut être de n'importe quelle couleur, mais c'est un homme", avait-elle déclaré dans une interview à Variety en janvier, plaidant plutôt pour des personnages féminins forts. En janvier, Barbara Broccoli et Michael Wilson assuraient tous deux n'avoir pas commencé à lui chercher un successeur. Ils cherchent en tout cas dans le monde entier: "Vous pensez qu'il vient de Grande-Bretagne ou du Commonwealth, mais la Grande-Bretagne a de nombreux visages", ont-ils ainsi indiqué.

Avant de jeter son dévolu sur un nouveau Bond, Barbara Broccoli doit d'abord faire son deuil de Daniel Craig, qu'elle a elle-même choisi et imposé à ses détracteurs, nombreux en 2005.

"Il a apporté de la chair et du sang au personnage", expliquait-elle à Variety. "Bond dans le roman est une silhouette. Daniel lui a donné de la profondeur et une vie intérieure. Nous recherchions un héros du 21e siècle, et c'est ce qu'il a livré. Il saigne, il pleure, il est très contemporain."
Magali Rangin