BFMTV

Thérèse dans Le père Noël est une ordure: ce rôle qui a fait décoller la carrière d'Anémone

Le grand public se souviendra de l'actrice Anémone en tant que Thérèse dans la pièce puis le film des années 80, Le Père Noël est une ordure. C'est grâce à ce rôle comique et inoubliable que la carrière de l'actrice a véritablement décollé.

Morte ce mardi "des suites d'une longue maladie", l'actrice Anémone restera pour le public incontournable dans son rôle de Thérèse, dans la pièce de théâtre à succès puis le film Le Père Noël est une ordure

C'est grâce à son rôle hilarant dans cette farce datée de 1979 qu'Anémone est devenue une actrice populaire des années 1980. Aux côtés de Thierry Lhermitte, Anémone interprétait une bénévole un peu coincée de SOS Détresse Amitié, qui voyait arriver le soir de Noël dans la permanence de son association une volée de personnages les plus farfelus les uns que les autres. En 1982, cette pièce de théâtre s'est transformée en film culte grâce à l'adaptation cinématographique de Jean-Marie Poiré. 

"Elle était parfaite en Thérèse"

"C'est fin, très fin, ça se mange sans faim", ou encore "Oh une serpillière, c'est formidable Thérèse, je suis ravi ... Non Pierre, c'est un gilet": certaines répliques du Père Noël est une ordure sont devenues aussi cultes que son personnage, une jeune femme aux cheveux bruns ondulés, avec serre-tête et collier de perles.

"Elle était parfaite en Thérèse", a réagi sur RTL son acolyte Josiane Balasko qui était initialement pressentie pour ce rôle. "Je ne l'ai pas fait parce que je ne voulais pas faire deux pièces de suite, donc, elle a fait le rôle de Thérèse. Elle était parfaite en Thérèse, elle était géniale en Thérèse", a déclaré l'actrice, émue.

"Anémone, c'était une géniale actrice, ravissante, avec beaucoup de charme et piquante" au début de sa carrière, a poursuivi Josiane Balasko à la radio. "Elle avait une sorte de folie. Parfois, ça nous faisait rire car c'était extrême mais c'était une artiste qui avait une présence incroyable".

D'autres partenaires de jeu ont réagi ce mardi sur les réseaux sociaux. "Elle avait cette puissance comique, en même temps elle était très belle, très séduisante et très folle, elle a toujours été très folle", a décrit Michel Blanc sur Twitter. Christian Clavier, lui, a fait part de sa "très grande tristesse pour la disparition si prématurée d'Anémone, souvenirs ensemble de moments de jeux et des fous rires exceptionnels, ainsi qu'avec toute la troupe".

Pourtant, Anémone ne gardera pas que des bons souvenirs de cette époque et disait s'être fâchée avec la troupe du Splendid pour des histoires d'argent. Une fâcherie "définitive", avait-elle dit au journal Le Monde.

Jeanne Bulant