BFMTV

Spike Lee a essayé de quitter les Oscars après la victoire de Green Book

Spike Lee aux Oscars

Spike Lee aux Oscars - Kevork Djansezian - Getty Image North America - AFP

Furieux après la victoire du film de Peter Farrelly, Spike Lee a été aperçu en train de quitter le Théâtre Dolby où se déroulait la cérémonie.

Récompensé pour la première fois en compétition aux Oscars, le réalisateur noir américain Spike Lee n'a en revanche pas apprécié la victoire de Green Book, qui a décroché l'Oscar du meilleur film.

Lorsque le film de Peter Farrelly, qui raconte l'amitié entre un pianiste noir et un gros bras xénophobe, a décroché la précieuse statuette, Spike Lee a tenté de quitter, en signe de protestation, le Théâtre Dolby où se déroulait la cérémonie.

Plusieurs médias américains ont relevé la scène. Deadline rapporte notamment que le cinéaste a été rattrapé par son producteur Jordan Peele. Spike Lee serait alors retourné à sa place et aurait tourné son dos à la scène pour éviter de suivre le reste du discours du vainqueur.

"A chaque fois que quelqu'un conduit quelqu'un, je perds"

Interrogé après la cérémonie, le réalisateur a expliqué son geste. "C'est comme si j'étais au Madison Square Garden et qu'il y avait un mauvais coup de sifflet", a-t-il déclaré devant la presse américaine. "A chaque fois que quelqu'un conduit quelqu'un, je perds", s'est-il aussi amusé.

Il s'agit d'une référence à Miss Daisy et son chauffeur, récit de l'amitié entre une institutrice blanche et son chauffeur noir. Sorti en 1989, le film avait raflé l'Oscar du meilleur film à Do The Right Thing, le chef d'œuvre de Spike Lee.

Jérôme Lachasse