BFMTV

Sean Penn reçu par François Hollande avant d'être récompensé aux César

François Hollande a plaisanté sur le nombre de photographe présents pour immortaliser sa rencontre avec Sean Penn.

François Hollande a plaisanté sur le nombre de photographe présents pour immortaliser sa rencontre avec Sean Penn. - Jacques Brinon - AFP

L'acteur et réalisateur américain Sean Penn a été reçu jeudi à l'Elysée par François Hollande, à la veille de la 40e cérémonie des César à Paris, où il doit être distingué pour l'ensemble de son œuvre.

Sean Penn a été reçu jeudi par François Hollande. L'acteur ne s'est pas arrêté sur le perron de l'Elysée pour prendre la pose ou pour prendre la parole, une déception pour les photographes présents peu habitués à cette discrétion.

En effet, quelques minutes après le départ de la star, Alain Juppé et Christian Estrosi arrivaient à leur tour pour un rendez-vous avec le chef de l'Etat. Ils étaient reçus en tant que présidents de nouvelles métropoles. Les deux membres de l'UMP se sont montrés, eux, plus intéressés par la presse, et se sont arrêtés quelques secondes pour les objectifs.

La star américaine, une des figures de la gauche à Hollywood et fervent défenseur des droits des homosexuels, s'est entretenu pendant près de trois quarts d'heure avec le chef de l'Etat, à la veille de la 40e cérémonie des César à Paris, où il doit être distingué pour l'ensemble de son oeuvre.

La situation humanitaire d'Haïti évoquée

Fondateur de l'organisation humanitaire pour Haïti J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO), Sean Penn a principalement évoqué avec François Hollande la situation humanitaire dans ce pays, trois ans après le tremblement de terre du 12 janvier 2012, selon l'entourage du président de la République. La catastrophe avait fait 230.000 morts autant de blessés et 1,6 million de sans-abri.

Ils ont également évoqué les attentats de janvier à Paris, la défense des libertés et la préparation de la Conférence sur le climat, qui se tiendra dans la capitale française en décembre 2015, et pour laquelle l'acteur s'est dit prêt à apporter un message de soutien.

"C'est la première fois qu'il y a autant de photographes et de caméras", a lancé François Hollande dans un anglais hésitant, aidé par son conseiller diplomatique Jacques Audibert.

Sean Penn était accompagné de Fernando Sulichin, producteur d'origine argentine, qui a notamment collaboré à deux documentaires d'Oliver Stone consacrés l'un à Fidel Castro, l'autre à la gauche alternative latino américaine.

K. L. avec AFP