BFMTV

Rassemblement pour Adama Traoré: le discours puissant d'Aïssa Maïga

Aïssa Maïga le 2 juin lors du rassemblement pour Adama Traoré

Aïssa Maïga le 2 juin lors du rassemblement pour Adama Traoré - Capture d'écran - @T_Bouhafs

L'actrice a pris la parole mardi soir, devant le tribunal judiciaire de Paris, pour prévenir qu'elle ne laissera "tranquille" ni le cinéma français, ni la justice française.

C'était l'un des temps forts du rassemblement pour Adama Traoré, ce jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 lors d'une interpellation. L'actrice Aïssa Maïga, qui a dénoncé le racisme du cinéma français dans le livre Noire n'est pas mon métier et lors de la dernière cérémonie des César, a pris la parole mardi soir, devant le tribunal judiciaire de Paris, pour prévenir qu'elle ne laisserait "tranquille" ni le cinéma français, ni la justice française.

"Je suis fière d’être ici, aux côtés d’Assa [Traoré, la sœur d'Adama Traoré, NDLR] et de toutes les familles victimes de la brutalité policière en France. Je suis là en mémoire de tous ceux - la liste est trop longue - qui ont subi ces violences et qui l’ont payé de leur vie", dit-elle avant d'ajouter que la lutte qu'elle mène contre le racisme dans le milieu de la culture "est le même combat":

"C’est un combat pour la représentation juste et une représentation positive et digne des populations afro-descendantes françaises. C’est un combat pour la justice à l’image, pour les populations d’origine asiatique, c’est un combat pour les populations d’origine arabe."

L'actrice conclut: "Nous ne laisserons pas le cinéma français tranquille. Nous ne laisserons pas la justice française tranquille. Nous ne laisserons pas la France tranquille tant qu’il y aura des injustices. Et tant que nos frères, nos sœurs, nos enfants seront susceptibles de mourir à cause de la police qui est censée les protéger."

Adèle Haenel et Camelia Jordana présentes lors de la marche

Plusieurs figures du cinéma français étaient présentes à ses côtés, dont Adèle Haenel, Sara Forestier, Leïla Bekhti, Adèle Exarchopoulos, Camelia Jordana, Abd Al-Malik et Ladj Ly, le réalisateur césarisé des Misérables.

La marche pour Adama Traoré a réuni 20.000 personnes dans le nord de Paris. Elle a aussi rencontré un grand retentissement dans le reste du monde. Les rappeurs américains Ice T et Diddy ont relayé sur les réseaux sociaux des images de cette manifestation historique.

Jérôme Lachasse