BFMTV

Mort de Raymond Danon, producteur de cinéma et associé d'Alain Delon

"La Veuve Couderc", produit par Raymodn Danon et Alain Delon

"La Veuve Couderc", produit par Raymodn Danon et Alain Delon - Lisa Films

Le producteur s'est éteint à l'âge de 87 ans ce mercredi. Il a travaillé avec de grands réalisateurs français comme Jean Girault, Julien Duvivier ou José Giovanni.

Le producteur de cinéma Raymond Danon, associé à de nombreux grands succès du 7e art depuis les années 60, est décédé mercredi matin à l'âge de 87 ans, à Paris, a annoncé à l'AFP l'acteur Alain Delon avec qui il a longtemps travaillé.

"Le grand producteur de cinéma Raymond Danon est mort ce matin. Il était le père de ma filleule, l'actrice Géraldine Danon qui vient de me prévenir. Il était mon ami, mon intime, mon associé. J'ai fait avec lui une quinzaine de films. Je veux lui rendre hommage. Je suis très triste", a dit Alain Delon.

"Il m'a appris à faire de bon films"

"Nous sommes devenus coproducteurs de nombreux films dont Les Granges Brûlées, La Veuve Couderc, Flic Story... Il m'a appris à faire de bons films et m'a appris mon métier de producteur. Raymond Danon était un passionné de cinéma et un homme intègre", a ajouté l'acteur. 

Né en 1930, Raymond Danon a produit ses premiers films dans les années 1960, et a accompagné des grands réalisateurs français dont Jean Girault, Julien Duvivier, José Giovanni, Alain Jessua, Denys de la Patellière, Edouard Molinaro, Jean-Paul Rappeneau, Jean-Pierre Mocky et aussi Claude Sautet pour Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs, Vincent, François, Paul et les autres...

Pour Pierre Granier-Deferre, Raymond Danon a produit Le Chat et La Veuve Couderc. Egalement à son actif, L'Horloger de Saint-Paul et Le Juge et l'assassin de Bertrand Tavernier, et Monsieur Klein de Joseph Losey avec Alain Delon en tête d'affiche. Raymond Danon, qui a présidé les mythiques studios de Boulogne, a également dirigé UniFrance, l'organisme de promotion des films français à l'étranger. 

Sa fille Géraldine a publié sur Instagram un émouvant hommage.

"Mon père, Raymond Danon vient de m’offrir son dernier soupir. Il est parti, la main dans ma main, chez moi, en Bretagne, rejoindre ma mère qui l’attend depuis longtemps. Il s’est battu avec un courage et une détermination extraordinaire contre cette saleté de crabe qui chaque jour, un peu plus, le dévorait sans jamais perdre sa joie, son enthousiasme, son humour, son optimisme, son élégance, et son merveilleux sourire. Il a produit plus de 120 films qui le rendent éternel. Il restera un des plus grand producteur de notre temps, au palmarès inégalé. Les choses de la vie, Le sauvage, Le chat, Monsieur Klein, La vie devant soi, La Scoumoune, Max et les ferrailleurs, Le train, Les granges brûlées, Le gitan, Vincent, François, Paul et les autres, Le juge et l’assassin, La passante du sans souci, et beaucoup d’autres. Repose en paix papa chéri, la vie sans toi n’aura plus jamais la même saveur. Je t’aime fort.
B.P. avec AFP